Toyota va exporter dans les prochains mois en Ukraine et en Russie des voitures construites aux États-Unis, a annoncé le constructeur japonais mardi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

C'est la première fois que Toyota exporte des voitures fabriquées aux États-Unis en Europe, où le Japonais est déjà très présent.

«Nous continuerons à chercher des occasions (pour exporter) en Europe», a précisé à l'AFP le porte-parole de Toyota Javier Moreno.

Numéro un mondial de l'automobile par ses ventes, Toyota commencera à exporter des véhicules utilitaires sportifs de la marque Venza peu après le démarrage de leur production en avril. Le constructeur entend exporter environ 5000 Venzas en Russie et en Ukraine la première année.

Toyota exportera ainsi dans 23 pays des voitures construites aux États-Unis.

Les exportations de Toyota ont bondi en 2012 de 45 % pour dépasser les 124 000 véhicules.

Toyota a relevé début février ses prévisions de résultats, prévoyant désormais de dégager plus de 8 milliards d'euros  (10,7 milliards de dollars) de bénéfice au cours de son exercice qui se termine fin mars.

Le constructeur pense en outre vendre 20 % de véhicules de plus que lors de l'exercice précédent 2011-2012, gâché par le séisme du 11 mars 2011 dans le nord-est du Japon, qui avait paralysé sa production pendant des semaines.