La police suisse a annoncé mercredi qu'elle enquête sur la mort d'un conducteur allemand survenue quand la Tesla qu'il conduisait a percuté une rambarde de sécurité et pris feu.

ASSOCIATED PRESS

Selon les médias locaux, le service des incendies de Bellinzona, dans le sud de la Suisse, a brièvement mis sur sa page Facebook un commentaire suggérant que les batteries au lithium-ion de la Tesla pourraient avoir déclenché un phénomène d'«augmentation rapide et irréversible de température» avant l'accident, qui s'est produit le 10 mai. Cette déclaration a depuis été enlevée de la page Facebook.

Jointe au téléphone, la brigade des incendies de Bellinzona s'est bornée à dire que l'enquête est en cours et n'a donné aucun autre renseignement.

La voiture, conduite par un citoyen allemand de 48 ans, a eu l'accident dans des circonstances encore indéterminées, a dit la police de Bellinzona.

Tesla a indiqué par voie de communiqué qu'elle est attristée par l'accident et qu'elle coopère avec les autorités pour établir les faits : «Tesla n'a reçu aucune donnée de la voiture, donc n'a aucune infomation mais il semble qu'il y ait eu un impact à grande vitesse.»