Quel nom formidable pour un petit véhicule de camping. Mercedes-Benz va lancer en Allemagne le campeur Marco Polo basé sur le microbus Mercedes Classe V. Le transformateur allemand Westfalia a collaboré à la conception du Marco Polo. Le véhicule tient son nom, bien entendu, du grand voyageur vénitien du XIIIe siècle, celui qui a fait découvrir la Chine et d'autres contrées d'Asie dans son Livre des merveilles, le premier best-seller de voyage.

Denis Arcand LA PRESSE

Mercedes et Wesfalia ont logé dans la cuisinette un évier lié à un réservoir contenant 40 L d'eau, deux brûleurs à gaz et un frigo; il y a une banquette à deux places, une table et chaises escamotables, en plus des sièges capitaine, en avant, qui pivotent vers la table. C'est bien la moindre des choses pour un campeur à turbodiesel quatre-cylindres de 2,1 litres qui va facilement coûter 90 000$ (le Classe V ordinaire vaut environ 60 000$).

L'originalité du Marco Polo vient d'un ingénieux système où les sièges de la deuxième rangée basculent vers l'arrière pour former un grand lit double. Le mécanisme électrique s'active en appuyant sur un bouton. Un second lit, moins vaste, se déploie dans le toit articulé, ce qui est un vieux truc inventé par Wesfalia il y a un demi-siècle.