Jeep a montré lundi six prototypes tout-terrain du pickup Gladiator. L'un d'eux, le M715, est mu par le V8 HEMI de 707 ch de la muscle car Challenger SRT Hellcat. Ça fait se demander si Jeep caresse l'idée d'une version haute performance du Gladiator.

LA PRESSE

Le magazine australien Drive a demandé au directeur de la marque, Tim Kuniskis, si Jeep envisageait de commercialiser des modèles inspirés du M715 et d'un autre prototype, le J6.

Pour ce qui est du M715, oubliez ça, vous ne verrez jamais ça en concession, a répondu Kuniskis. Et ce n'est pas parce qu'il n'y aurait pas de demande : c'est parce que le moteur de la Hellcat est trop gros.

«Tout le monde me demande toujours si (le V8 de 6,2 L à surcompresseur) fait sous le capot. Oui, il fait. Il y a de la place», affirme Kuniskis, cité par Drive. «Le problème, c'est qu'il fait comme un gant et qu'il n'y a pas d'espace libre autour du moteur. Donc il n'y a pas d'espace pour la zone de déformation», a-t-il dit en parlant de la partie située à l'avant du véhicule et qui sert à absorber l'énergie d'une collision frontale, de manière à ce que l'habitacle reste intact (tout comme les jambes des occupants assis en avant).

«Le véhicule ne passerait jamais aucun test d'impact»

«C'est pas un problème de le faire entrer là-dedans --à part les émissions et la consommation d'essence--, sauf que le véhicule ne passerait jamais aucun test d'impact, et ça, c'est un problème», dit Kuniskis.

Évidemment, ça n'empêchera pas les bricoleurs qui ont acheté un Gladiator de mettre eux-mêmes ce moteur dans leur pickup Jeep : dans son communiqué, Jeep écrit que le V8 du M715 présenté lundi est la version «Hellcrate» qu'on peut commander chez Mopar.

Le Gladiator J6 pourrait avoir le feu vert

Par contre le prototype J6 à deux portes, également dévoilé lundi, fait l'objet d'une réflexion chez FCA. Mais ce n'est pas évident au niveau de la demande, dit Kuniskis.

PHOTO JEEP

Sous le capot rétro du prototype Gladiator M715, il y a un V8 de 707 ch.

Il a dit à Drive que démontrer la viabilité commerciale d'un Gladiator deux-portes avec une benne de six pieds apparaît à prime abord «difficile» parce que la demande prédominante dans le marché des pickup est quatre portes et une boîte de cinq pieds. Le J6, avec ses «deux portes et une boîte de six pieds, ce serait un segment tout mini.»

Par contre, il serait «totalement différent» et pourrait aller chercher des acheteurs «style de vie» hors de la clientèle habituelle. Par ailleurs, «le Wrangler deux-portes se vend pas mal», ajoute Kuniskis.

Et il est beaucoup moins déraisonnable que le M715.

PHOTO JEEP

Le prototype Gladiator J6 à deux portes.