Pour certains, c'était la voiture familiale au volant de laquelle ils ont appris à conduire. Pour d'autres, c'était un outil de travail, le véhicule d'urgence employé par nombre de services de police nord-américains.

CHARLES RENÉ LA PRESSE

Chose certaine, la Taurus a laissé une trace indélébile dans l'histoire de l'automobile américaine. Dévoilée au salon de l'auto de Los Angeles de 1985, elle a été écoulée à plus de 8 millions d'exemplaires.

L'ultime chapitre de sa vie s'est tourné le 1er mars dernier avec la production de l'exemplaire final de cette berline pleine grandeur. La dernière Taurus produite, peinte d'un gris bien banal, traduit d'ailleurs bien son destin, marqué par l'absence de développement technique en fin de vie.

L'abandon du modèle s'inscrit dans le projet de Ford de mettre l'accent sur les VUS et multisegments, hormis la Mustang.