Ford a annoncé la semaine dernière avoir mis la main sur un des édifices les plus riches en histoire de la ville de Detroit, la Michigan Central Station.

Charles René LA PRESSE

Cette imposante gare, inaugurée en 1914, a été pendant 74 ans la porte d'entrée de la ville pour des milliers de passagers utilisant le train sur une base journalière.

Ford veut maintenant redonner sa gloire d'antan à cette ancienne gare abandonnée depuis 30 ans en en faisant son terreau de développement de nouvelles technologies. Dans ces murs, le constructeur cherchera ainsi à concevoir des systèmes de conduite autonome, des groupes motopropulseurs électriques et diverses solutions aux problèmes de transport urbain.

D'ici à 2022, Ford estime que 2500 employés travailleront dans cette ancienne gare, inscrite depuis 1975 au Registre national des lieux historiques.