Des employés bricoleurs de l'usine d'assemblage Chrysler, à Brampton, en Ontario, pensaient bien faire quand ils ont tenté de réparer eux-mêmes un arrivage de composantes électriques défectueuses destinées à la version V6 de la Challenger. La réparation-maison semblait fonctionner et ils ont mis la pièce modifiée dans des Challenger 2013 mues par des V6.

Denis Arcand LA PRESSE

Mais la semaine dernière, Chrysler a émis un rappel pour les 4459 Challenger munies de la pièce électrique défectueuse que les employés croyaient avoir arrangée: il y a un risque que les voitures prennent feu. Fait beaucoup plus rare qu'un rappel, Chrysler a intimé aux propriétaires de ces Challenger dotée d'un moteur V6 de ne pas les conduire ni les stationner dans le garage ou près de la maison. Un faisceau de fils électriques peut surchauffer et causer un incendie. La compagnie dit être au fait de sept cas, dont aucun n'a causé de blessure.

La Challenger, une voiture sport genre muscle car, est le plus souvent achetée en version V8, mais ce plus gros moteur n'est pas touché par le rappel.

La compagnie a indiqué que le problème émane d'une seule livraison d'une composante électrique mal configurée, que Chrysler ne veut pas nommer (ce n'est pas nécessairement le groupe de fils pouvant surchauffer).

C'est un petit rappel, particulièrement au Canada: seulement 50 Challenger vendues au Canada sont visées, a dit le responsable des communications de Chrysler Canada, Daniel Labre.

De plus, environ 2500 des 4459 Challenger V6 suspectes sont encore chez des concessionnaires. Cela s'explique par le fait que les Challenger V6 visées par le rappel ont toutes été assemblées en décembre et en janvier derniers, durant 8 semaines se terminant le 24 janvier 2013. C'est un temps de l'année où peu de gens achètent des Challenger et où les concessionnaires stockent en prévision du printemps.

La compagnie dit qu'elle contacte tous les propriétaires par téléphone et qu'elle leur prêtera une voiture durant le temps requis pour que leur Challenger soit réparée chez le concessionnaire.