Étudier les statistiques de mortalité routière peut donner de bonnes idées. GM a présenté un coussin gonflable qui se dresse entre les deux occupants assis en avant au moment de l'impact.

Denis Arcand LA PRESSE

GM et le fournisseur japonais Takata ont développé conjointement ce nouvel airbag qui est une première dans l'industrie automobile, affirme le constructeur de Detroit.

Les ergonomes de GM ont eu l'idée en potassant les rapports détaillés des accidents où sont morts des passagers de véhicules subissant une collision latérale.

Prêter le flanc, littéralement

Si vous êtes assis dans une voiture qui se fait emboutir par le côté, il est évident que vous avez de plus fortes chances d'être tué ou blessé si vous êtes assis du côté de la collision. Côtes, bras, tempe, fémur, rein, poumon et tous les organes internes du côté de la collision sont exposés à de graves traumatismes. C'est ce qu'on voit dans la majorité des rapports d'accidents mortels par collision latérale qui sont colligés par la National Highway Traffic Safety Administration, dit GM.

Mais des passagers assis du côté opposé meurent aussi, ont constaté les analystes de GM en scrutant les rapports utilisés par la NHTSA pour colliger la Fatality Analysis Reporting System.

Certains meurent parce qu'ils vont se cogner sur l'autre occupant, assis à côté. Ou bien parce qu'ils subissent de terribles lésions internes quand leur colonne vertébrale est tordue sous l'impact, quand le haut du corps est secoué comme un fouet qu'on fait claquer.

Ce ne sont pas des petits chiffres: 29 % des victimes de collisions latérales sans capotage étaient assises en avant, du côté opposé du point d'impact entre 2004 et 2009, dit GM. Cette statistique ne tient pas compte des passagers qui ne portaient pas leurs ceintures de sécurité. GM ne donne pas de statistique pour les passagers arrière.

Les petits, les grandes, les gros, les minces

GM et Takada ont planché durant trois ans pour concevoir ce coussin gonflable central et réduire les risques en cas de collision latérale du côté. Il a fallu tenir compte des multiples combinaisons possibles d'impacts entre des passagers pouvant êtres des passagers de tailles et de poids très différents, note GM.

La compagnie affirme que l'airbag réduit les risques du conducteur quand il est assis seul en avant; une fois gonflé, le coussin a assez de rigidité pour retenir partiellement le mouvement du corps sur le côté. GM affirme aussi que le coussin réduit les risques quand deux occupants sont assis côte à côte en avant. GM estime aussi que le coussin accorde aussi une certaine protection en cas de capotage.

Le coussin gonflable central avant est logé sur le côté droit du siège du conducteur et se déplace entre les deux sièges en cas d'impact latéral. GM commencera à l'assembler sur les multisegments Buick Enclave, GMC Acadia and Chevrolet Traverse 2013 équipés de sièges électriques. Ce coussin gonflable fonctionne seulement entre les sièges avant. GM ne mentionne pas si le siège arrière de ces modèles pourrait être doté éventuellement d'un dispositif fournissant une protection semblable.

«Aucune technologie ne peut protéger toutes les parties du corps de tous les risques de blessures. Le coussin gonflable central avant agit de concert avec les autres airbags et avec les ceintures de sécurité, c'est un ensemble», a dit Gay Kent, directeur général de la sécurité des véhicules chez GM.

Selon GM, aucune réglementation fédérale ne l'oblige à doter ses véhicules de cet équipement. «GM et Takata ont pris les devants dans ce domaine important, a reconnu Adrian Lund, président de l'Insurance Institute for Highway Safety, dans une déclaration incluse dans le communiqué de GM. «Le coussin gonflable central a véritablement le potentiel de sauver des vies lors de collisions latérales.»