Le constructeur japonais Honda a profité des rappels à répétition de son compatriote Toyota pour le dépasser en part de marché aux États-Unis, selon une enquête publiée vendredi par la société TrueCar.com.

Mis à jour le 19 févr. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Toyota a vu sa part de marché reculer de 5,4 points entre les trois premières semaines de janvier et les semaines suivantes, n'occupant que 12,1% du marché de détail durant la période du 21 janvier au 15 février (contre 17,5% en janvier).

Honda en a profité pour prendre la tête, occupant 13% du marché (contre seulement 11,2% entre le 1er et le 20 janvier).

Le constructeur américain Ford a également bénéficié des déboires de Toyota, sa part de marché passant à 11,7%, contre 10,6% pendant le tout début de l'année.

Cette enquête ne porte que sur les ventes de détail, à l'exclusion des ventes aux flottes d'entreprises et aux loueurs de voitures.

C'est le 21 janvier que Toyota avait annoncé le rappel de 2,3 millions de véhicules supplémentaires aux États-Unis, pour écarter la possibilité d'un blocage de la pédale d'accélération en position enfoncée, après un premier rappel de 4,2 millions de véhicules en septembre en raison du risque que la pédale d'accélération se coince dans le tapis de sol.