>>> Nos photos de la Toyota Highlander 2008

Éric Descarries COLLABORATION SPéCIALE

>>> Nos photos de la Toyota Highlander 2008

Un seul moteur figure au catalogue: le V6 de 3,5 litres de 270 chevaux (55 de plus que l'ancien V6 optionnel de l'Highlander) et 248 livres-pied de couple (26 de plus) ce qui lui permet de tirer des remorques jusqu'à 5000 livres (contre 3500 auparavant).

Les ingénieurs de Toyota assurent que ce nouveau V6 sera plus économique, annonçant une consommation de 12, 3 L/100 km en ville (contre 12,7 avec l'ancien V6) et 8,8 sur grand-route (contre 9,0 dans le passé). Une grande partie de cette économie est due à sept panneaux sous la caisse qui contribuent à l'aérodynamisme.

La seule boîte de vitesses disponible sera l'automatique à cinq rapports avec laquelle le conducteur pourra changer de vitesses manuellement s'il le désire. Pour le moment, au Canada, tous les Highlander seront à traction intégrale. S'il n'y a plus de quatre cylindres, ni de boîte manuelle ou de traction avant au catalogue de 2008, la version hybride sera néanmoins de retour plus tard à l'automne. Ajoutez aux caractéristiques de ce véhicule l'antipatinage, le contrôle de la stabilité et une nouvelle direction avec assistance électrique.

L'Highlander rejoint en même temps le nouveau créneau des VUS multisegments. Selon les dirigeants de la marque, il remplacerait les fourgonnettes. Pour ce faire, les ingénieurs de Toyota l'ont équipé d'une suspension plus douce.

Question dessin, les gens de Toyota avaient noté que ses clients reprochaient une ligne trop discrète à l'ancienne version. La nouvelle a donc un avant qui ressemble à celui des camionnettes pick-up (Tundra et Tacoma) de la marque et une caisse aux lignes plus agressives dont l'arrière n'est pas sans rappeler celui des Jeep Grand Cherokee. Le Highlander accepte facilement de six à sept passagers à son bord grâce à son intérieur facilement modulable. Ceux-ci seront protégés par sept coussins gonflables standard en cas de collision. Il y a même des coussins gonflables pour les genoux des passagers à l'avant. Toyota a même pensé aux piétons et en cas de collision, les ailes avant sont déformables.

Le nouveau Highlander s'adresse à plusieurs types d'automobilistes mais vise surtout des hommes de 36 à 48 ans, instruits et mariés avec des enfants un peu plus vieux (de 8 à 18 ans). Ces nouveaux propriétaires de Highlander devraient aimer les petits voyages incluant des week-end de golf. Toyota se mesurera à des concurrents asiatiques comme le Honda Pilot, le Nissan Murano et le Hyundai Veracruz mais aussi aux déjà populaires GMC Acadia et Ford Edge.

La version de base coûtera 39 650$ (130$ de plus que l'ancienne version mais avec beaucoup plus d'équipement standard), 41 900$ pour la SR5, 46 200$ pour la Sport et 49 900$ pour la Limited. Notons que le prix de base canadien est près de 12 000$ supérieur à celui annoncé aux États-Unis pour le même véhicule alors que le taux de change est maintenant presque égal entre le dollar canadien et le dollar américain. Toyota dit suivre la situation de près.

Les frais de ce reportage ont été payés par Toyota