En entrevue pour la une du Variety cette semaine, Barbra Streisand se confie sur tout et sans langue de bois. Trump, Hillary Clinton, le contrôle des armes à feu, la violence envers les femmes et... le clonage de ses chiens!

Luc Boulanger LA PRESSE

L'interprète compare le mouvement #metoo au cri de l'animateur du film Network: «I am mad as hell and l'm not gonna take it anymore!»

«Les femmes sont fatiguées de se faire rabaisser et traiter avec condescendance, dit-elle. Lorsque les femmes se tiennent debout et sont solidaires, elles peuvent devenir puissantes. »

Streisand évoque aussi son expérience comme réalisatrice dans le boys club à Hollywood. L'actrice, qu'on n'a pas vue au cinéma depuis 2012 (The Guilt Trip), aimerait jouer uniquement deux rôles: Mama Rose (Gypsy) et la légendaire comédienne Sarah Bernhardt.

Pour lire l'entrevue du Variety en anglais: http://variety.com/2018/film/news/barbra-streisand-hillary-clinton-donald-trump-al-franken-1202710622/

La vidéo: http://variety.com/2018/film/news/barbra-streisand-oscars-sexism-in-hollywood-clone-dogs-1202710585/#comments