Un juge de Los Angeles a mis fin vendredi à la mise à l'épreuve et la période de liberté sous condition de la vedette américaine de R&B Chris Brown, qui avait agressé son ex-compagne la chanteuse Rihanna en 2009.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«JE SUIS LIBRE!!!!!!! MERCI MON DIEU!!!!!», a tout de suite tweeté Chris Brown, qui a éclaté de joie lorsque le juge du tribunal de Los Angeles a annoncé qu'il avait rempli toutes les conditions de sa remise en liberté.

Le juge James Brandlin a indiqué que le chanteur de 25 ans avait accompli ses 1000 heures de travail d'intérêt général (TIG) ainsi que toutes les autres conditions, comme par exemple suivre un programme contre les violences domestiques.

En 2009, il avait plaidé coupable d'avoir agressé Rihanna, qui avait été blessée au visage et été contrainte d'annuler sa participation aux Grammy Awards cette année-là.

Chris Brown avait été condamné à cinq ans de liberté conditionnelle, à suivre un programme contre les violences domestiques pendant un an et à 180 jours de TIG.

Sa peine avait été modifiée par deux fois. D'abord en 2013, après avoir été inculpé pour un accident de voiture à Los Angeles. Il avait alors été condamné à 1000 heures supplémentaires de TIG.

Puis lorsqu'il avait été arrêté à Washington pour avoir frappé un admirateur devant son hôtel.