Le rockeur Alice Cooper a demandé aux gouvernements de légaliser les drogues dures et d'interdire l'alcool et le tabac à la place.

REUTERS

Le rockeur a battu ses démons de l'alcool dans les années 70 et a totalement arrêté de boire en 1983. Il avoue avoir arrêté les drogues à cause des peines encourues s'il avait été arrêté en possession de substances illégales, mais il affirme que l'alcool et le tabac sont beaucoup plus dangereux.

Il pense que les lois devraient être autres. «La dernière chose dont j'avais envie était de me retrouver en prison, et à l'époque on ne vous donnait pas seulement un tape sur la main si vous étiez arrêté en possession de drogue. Vous alliez directement en prison. Vous savez, en regardant les statistiques, je pense que la drogue devrait être légale et l'alcool et les cigarettes devraient être illégaux. Ils tuent plus que les drogues», a-t-il confié au magazine britannique OK

!.