Garantissant un retour sur scène, Céline Dion a abordé en détail les dernières années de son combat face au syndrome de la personne raide, lors d’une entrevue accordée mardi à Hoda Kotb, durant l’émission Today Show. Retour sur cet entretien révélateur, alors qu’au moins deux autres entrevues, dont l’une à TVA, seront diffusées dans les prochains jours.

Même si elle doit « ramper », même si elle doit « parler avec [ses] mains », Céline Dion remontera sur scène et reverra son public. C’est ce qu’elle a notamment affirmé, la voix remplie d’émotion, lors de l’entrevue intime menée par la coanimatrice du Today Show, Hoda Kotb, sur les ondes de NBC.

« Je suis Céline Dion, parce qu’aujourd’hui, ma voix sera entendue pour la première fois, pas seulement parce que je dois le faire, ou parce que j’en ai besoin. C’est parce que je le veux et que ça me manque », a-t-elle affirmé. « Je vais remonter sur scène parce que je suis prête à le faire. Et mes cordes vocales ne me feront pas peur, parce que je vais être prête et je vais pouvoir atteindre ces [hautes] notes ! »

Pour elle, il n’est pas question de laisser la maladie « prendre le contrôle ». « Je crois en moi et en mon courage », a ajouté la diva de Charlemagne, expliquant qu’elle espère être assez « intelligente » pour cette fois savoir quand arrêter et se reposer.

Je sais que j’ai une bonne équipe en ce moment qui saura me dire : ‟Pas de représentation ce soir ». Ça va être dur, mais ça arrivera probablement.

Céline Dion, en entrevue au Today Show

La diva était tout en honnêteté et en vulnérabilité dans ses réponses aux questions de l’animatrice, expliquant notamment avoir eu peur que le diagnostic de sa maladie signifie la fin de sa carrière. « J’essayais de survivre », a dit Céline Dion à Hoda Kotb. Alors que les symptômes de sa maladie s’aggravaient, elle a également dû surmonter la maladie de son mari, René Angélil, mort en 2016.

Pendant longtemps, elle s’est sentie forcée de « mentir » pour cacher les épreuves qu’elle traversait.

Épuisée des mensonges

En 2022, Céline Dion a annoncé sur ses réseaux sociaux être atteinte du syndrome de la personne raide, mettant ainsi fin à des mois de rumeurs entourant l’annulation de ses spectacles. Durant l’entrevue accordée à Hoda Kotb, elle dit en avoir eu assez de cacher la vérité au monde.

Ses premiers symptômes datent d’il y a près de 20 ans. Mais c’est en 2008, lors de la tournée mondiale Taking Chances, qu’elle a compris que sa voix était affectée. « J’étais en Allemagne, j’allais bien, et j’ai pris mon petit-déjeuner, a-t-elle raconté. Et puis ma voix a commencé à monter très haut et j’ai eu l’impression que je ne pouvais plus la contrôler, elle dérapait. »

Elle a, à l’époque, considéré annuler un concert, ne se sentant presque pas en mesure de performer. « Quand je suis montée sur scène, j’avais très, très, très peur, a raconté Céline Dion à l’animatrice. J’avais tellement peur que, juste avant de monter sur scène, j’ai dit à mon preneur de son : ‟Je ne sais pas si je peux faire le show. Je ne sais pas ce qui se passe. » »

Il a fallu de longues années à la chanteuse pour comprendre ce qui lui arrivait, puis, une fois le diagnostic établi, pour se sentir en paix. « Je ne voulais plus vivre cachée… parce que le fardeau était trop lourd, a-t-elle dit. Alors je me suis dit : OK, je dois juste faire ce que je dois faire pour faire de mon mieux. Mais je dois aussi dire au monde ce qui se passe. »

Les conséquences de la maladie

Toujours aussi candide, Céline Dion a décrit en détail la façon dont elle se sent lorsque les symptômes du syndrome de la personne raide la font souffrir. « C’est comme si quelqu’un vous étranglait, a-t-elle expliqué. C’est comme si quelqu’un poussait sur votre larynx et sur votre pharynx. »

Pour sa voix, cela veut dire qu’elle ne parvenait plus à la « monter » et à la « descendre » à sa guise, alors qu’une sensation de « spasme dans la gorge » l’étranglait.

La chanteuse a d’abord cru qu’il s’agissait d’épuisement ou peut-être même d’un simple rhume. Maintenant qu’elle sait qu’elle ne souffrait pas d’avoir trop travaillé à l’époque, elle a fait savoir à Hoda Kotb, en riant, qu’elle avait « très hâte de pouvoir travailler trop fort », sous-entendant de nouveau qu’un grand retour est à prévoir.

Rappelons qu’un documentaire sur les problèmes de santé de la chanteuse, intitulé Je suis : Céline Dion, sera diffusé en première le 25 juin sur Prime Video. La réalisatrice du film, Taylor Brodsky, a participé brièvement à l’entrevue de Hoda Kotb, témoignant de son point de vue sur la maladie de Céline. « Son corps endurait quelque chose d’inimaginable, a-t-elle confié. Et je ne sais pas si elle en était consciente. Et je n’étais même pas sûre qu’elle allait y survivre. »

D’autres entrevues feront suite cette semaine à ce premier entretien accordé au Today Show, avant la sortie du documentaire. L’animateur et producteur Jean-Philippe Dion a indiqué sur Facebook qu’il était allé à la rencontre de la diva à Las Vegas pour y réaliser une entrevue qui sera diffusée sur les ondes de TVA dimanche à 20 h. La correspondante en chef de CBC News, Adrienne Arsenault, a décroché l’exclusivité d’une entrevue avec Céline Dion, qui sera diffusée sur CBC Gem et sur YouTube jeudi matin, puis reprise à The National en soirée, avant de faire l’objet d’une émission spéciale vendredi à 20 h.