Elles s’appelaient Lucie, Évelyne, Véronique et Claire. Mais c’est de Jean-Paul qu’on se souvient le plus ! Des dames de cœur, qui a passionné près de 2 millions de fidèles à Radio-Canada, reprend l’antenne pour la toute première fois depuis les années 1980. Retour sur un phénomène social dont tout le monde parlait autour de la machine à café, les femmes comme les hommes.

Richard Therrien Le Soleil

« À l’époque, les téléromans étaient beaucoup plus regardés par les femmes. C’était un des premiers qui attiraient autant d’hommes que de femmes. On en était très fières », me raconte Sylvie Payette, qui collaborait au scénario avec sa mère Lise après l’avoir conseillée pour La bonne aventure.

Lisez l'article complet sur le site du Soleil