Absence remarquée dimanche soir sur le plateau de Tout le monde en parle : sans son fou du roi, Guy A. Lepage se sentait bien seul, mais ses invités ont su habiter ce studio, sans public depuis bientôt un an.

Richard Therrien
Le Soleil

Les premiers mots de Guy A. Lepage ont donc été pour son ami Dany Turcotte. « Il a été très affecté par les commentaires haineux et homophobes qu’il a reçus à la pelle sur l’internet depuis trop longtemps », a expliqué l’animateur en commentant son départ, dont tout le monde a parlé depuis jeudi, précisant que Dany n’avait subi aucune pression du diffuseur et que c’était sa décision.

Encore sous le coup de l’émotion, Dany Turcotte a préféré attendre à dimanche prochain avant de se présenter sur son plateau des 17 dernières années. Cette fois comme invité, il s’expliquera sur les raisons d’une décision qu’il mûrissait depuis un certain temps. Une entrevue qui sera certainement suivie avec beaucoup d’intérêt.

Quelle dignité et quelle force tranquille chez Sandra Demontigny, atteinte d’alzheimer précoce à 41 ans. Cette mère de trois enfants a vu son propre père vivre une lente agonie, souffrant de la même maladie. Alors que son état s’est détérioré récemment – elle a atteint le stade modéré de la maladie –, Mme Demontigny réclame l’aide médicale à mourir pour les personnes comme elle, afin d’éviter de terminer ses jours dans la détresse et la souffrance.

> Lisez le texte complet sur le site du Soleil