Alors que la quatrième saison de District 31 finira abruptement, la pandémie ayant forcé l’arrêt du tournage, la productrice Fabienne Larouche digère mal que la radio 91,9 Sports diffuse depuis la semaine dernière un radioroman policier-sportif intitulé District 91, écrit par le chroniqueur Réjean Tremblay.

Louis-Samuel Perron Louis-Samuel Perron
La Presse

L’auteur du radioroman et les dirigeants de RNC Média inc. — le propriétaire de la station — ont reçu lundi une mise en demeure les sommant de cesser d’utiliser le nom District 91, a appris La Presse. Déjà, mardi après-midi, le lien pour consulter les anciens épisodes du radioroman était introuvable sur le site web de 91,9 Sports. Joint par La Presse, le grand patron de RNC Média, Robert Ranger, n’a pas voulu commenter l’affaire.

« C’est huit minutes. C’est du bénévolat et aucun acteur n’est payé ! » lance pour sa part l’auteur du radioroman Réjean Tremblay. Le journaliste s’explique mal une telle mise en demeure dans le contexte actuel, alors que son œuvre humoristique sur la mystérieuse disparition d’un joueur du Canadien est bourrée de clins d’œil à Elvis Gratton et au Capitaine Bonhomme.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Réjean Tremblay, auteur du radioroman District 91

Je suis un gros fan de District 31. C’est un gros clin d’œil plein d’amitié et d’admiration.

Réjean Tremblay

Pour éviter tout conflit, il suggère de renommer le radioroman Station 91 en référence à l’antenne de la station de radio sportive. Pas question toutefois d’arrêter l’écriture du radioroman, assure-t-il.

« Confusion »

La maison de production Aetios Productions a pris très au sérieux ce qu’elle prétend être une utilisation « non autorisée » de sa propriété intellectuelle. Elle soutient dans la mise en demeure que le radioroman District 91 et le visuel très similaire utilisé sur le site web de la station de radio causent de la « confusion » par rapport à son association avec District 31.

Aetios déplore la « violation éhontée » de ses droits de propriété intellectuelle. En utilisation un nom « quasi identique » à District 31, RNC Média et Réjean Tremblay profitent de la réputation « durement bâtie » de la populaire série diffusée à Radio-Canada et déprécient « la valeur de son achalandage », allègue la maison de production.

« Vos agissements constituent également de la commercialisation trompeuse, de la concurrence déloyale et de la publicité fausse et trompeuse au sens du Code civil du Québec, de la Loi sur la concurrence et de la Loi sur la protection du consommateur », indique-t-on dans la mise en demeure.

Le radioroman District 91 est diffusé depuis mercredi dernier à l’émission Du sport le matin sur les ondes de 91,9 Sports. L’œuvre humoristique suit les policiers du district 91 dans leur enquête sur la disparition du joueur de hockey Igor Léboutrof.

Réjean Tremblay et Fabienne Larouche ont déjà collaboré étroitement. Ils ont notamment écrit ensemble la télésérie Scoop, au début des années 90.

L’avocate mandatée par Aetios Productions et District 31 IV inc. n’a fait aucun commentaire.