Foi de Ted Sarandos, le géant du streaming Netflix aurait dans ses réserves assez de nouveautés pour alimenter l’intérêt de ses abonnés pour des mois à venir.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

« On manquera peut-être de nouveau contenu plus tard cette année, mais il n’y aura pas d’interruption en termes de lancements avant un moment », a dit M.  Sarandos, responsable des programmes chez Netflix, sur les ondes de CNN au cours du week-end.

Il est vrai que chez Netflix, comme chez tous les producteurs, la pandémie de coronavirus a interrompu tous les tournages en cours à travers le monde (dont deux au Québec). Mais plusieurs nouveautés restent dans les voûtes.

M.  Sarandos a donné l’exemple de la série Love is Blind récemment lancée. Celle-ci avait été tournée en 2018.

Rappelons que durant la fin de semaine, Netflix a aussi annoncé la création d’un fonds de 100 millions US pour aider la communauté artistique à passer à travers la crise.