La prochaine saison sera marquée par la fin du phénomène télévisuel Unité 9 et la révélation - ou non - du fameux secret de Marie Lamontagne. Du reste, les téléspectateurs profiteront de l'hiver pour retrouver leurs séries québécoises préférées et avoir accès à La dérape et à Victor Lessard à TVA, après leur diffusion sur le Club illico.

Publié le 6 janv. 2019
SAMUEL LAROCHELLe LA PRESSE

Unité 9 Radio-Canada, dès le 8 janvier à 20 h

Il ne reste que 12 épisodes pour dénouer les intrigues entourant les détenues de Lietteville et sa plus célèbre ex-prisonnière, Marie Lamontagne. Après la disparition de Shandy Galarneau, un personnage pivot de l'émission depuis ses débuts, l'auteure Danielle Trottier poursuit la conclusion de l'une des séries les plus populaires de la dernière décennie à la vitesse grand V. Les téléspectateurs seront sans doute nombreux à vouloir savoir ce que Marie fera de son lourd secret, et ce qu'il adviendra de la petite Victoire Biron, de la future indépendance de Suzanne et des autres détenues comme Jeanne, Jessica, Eyota, Brownies et Macha.

L'heure bleue TVA, dès le 8 janvier à 21 h

Après avoir mis fin au processus d'adoption de Charles, la jeune Clara essaie d'apprivoiser sa maternité et de composer avec les pressions de Thomas, qui souhaite être reconnu comme père. Désormais grand-mère, Anne-Sophie tentera de soutenir sa fille, avec l'aide de ses valeureux colocs. De son côté, son ex-mari Bernard devra vivre avec les conséquences de l'accident de Raphaël, lors du dernier épisode diffusé à l'automne, en plus de traverser le procès de Xavier, le jeune homme responsable de la mort de Guillaume. Parions que son caractère bouillant refera surface et que les divisions du clan Moran-Boudrias surgiront à nouveau.

Photo tirée de la page facebook de l'émission

L'heure bleue sera diffusée sur les ondes de TVA dès le 8 janvier.

District 31 Radio-Canada, dès le 7 janvier à 19 h

Luc Dionne a tenu en haleine près d'un Québécois sur sept jusqu'au 20 décembre dernier, lorsque le policier Yanick Dubeau s'est débarrassé de Charlène Baribeau avant qu'une nouvelle victime soit (potentiellement) prise au piège. Bien sûr, l'auteur se garde bien de laisser filtrer des informations sur les intrigues à venir cet hiver afin de garantir le suspense si cher aux téléspectateurs.

Photo fournie par Radio-Canada

Le commandant Daniel Chiasson (Gildor Roy) et la lieutenante-détective Gabrielle Simard (Geneviève Brouillette) dans District 31

Lâcher prise Radio-Canada, dès le 7 janvier à 19 h 30

Après un an en burn-out, Valérie est convaincue qu'elle est prête à délaisser sa psy, à retourner travailler et à renouer avec l'amour. Rien de moins ! Parions que l'auteure Isabelle Langlois lui réserve quelques rebondissements. Elle vivra quelques malaises en réalisant que Simon est séparé de Josiane et qu'elle a peut-être brisé une famille. Elle poursuivra sa colocation - plus longue que prévu - avec Madeleine, dans une relation mère-fille parsemée de flammèches et d'embellies. Et elle s'impliquera dans les démarches d'Éric et de Kevin pour trouver un ovule et une mère porteuse, avec la douceur et la légèreté qu'on imagine...

Photo fournie par Radio-Canada

La distribution de Lâcher prise

En tout cas TVA, dès le 7 janvier à 19 h 30

Depuis l'ouverture de son restaurant, Chloé doit gérer non seulement son entreprise, ses employés et quelques critiques, parfois tendres, parfois bien cuites, mais également les innombrables suggestions de sa mère Danielle. Tel un arroseur arrosé, cette dernière goûtera à sa propre médecine lorsque sa mère Claudette, revenue de voyage, s'imposera dans son condo. Elle tentera de rester zen et de profiter du passage d'une ancienne flamme dans sa vie, alors que Chloé craint d'avoir laissé filer le Grand Amour (s'il existe) et que Fred, son fils, prendra plusieurs avenues pour améliorer son couple et la vie de sa petite Lucille.

Photo Marco Campanozzi, archives La Presse

Mickaël Gouin, alias Fred, Guylaine Tremblay qui campe le personnage de Danielle et Anne-Élisabeth Bossé qui prête ses traits à Chloé.

L'échappée TVA, dès le 7 janvier à 20 h

Les rebondissements se poursuivent dans la troisième saison du téléroman imaginé par Michelle Allen (Fugueuse, Pour Sarah, Destinées). Alors que Bruno sème encore la pagaille dans la vie de Brigitte, les choses continuent de se bousculer au centre jeunesse L'échappée, à Sainte-Alice-de-Rimouski. La mystérieuse organisation Les Louves Blanches, qui a la jeune Zoé sous son joug plus que jamais, s'acharne sur l'établissement en y instaurant le chaos. Pour sa part, David trouvera un nouveau moyen de bousculer son entourage. Pour le meilleur et pour le pire.

Photo fournie par TVA

Julie Perreault incarne Brigitte dans L'échappée.

Les pays d'en haut Radio-Canada, dès le 7 janvier à 21 h

Anéanti par la disparition de Donalda, l'avare et impitoyable Séraphin montrera un visage de vulnérabilité à Sainte-Adèle. Alors que des idées noires éteignent peu à peu son goût de vivre et que ses concitoyens jubilent à l'idée de le voir souffrir, ces derniers réalisent bien vite que la survie et la prospérité du Nord dépendent du désagréable personnage. Ainsi, ils seront plusieurs à tenter de lui redonner le goût de vivre, à commencer par le curé Labelle qui, malgré la crise de coeur qui l'a quelque peu ralenti, est prêt à tout pour obtenir son chemin de fer !

Photo fournie par Radio-Canada

Vincent Leclerc dans la peau de Séraphin Poudrier