Source ID:; App Source:

Breaking Bad, grand gagnant des Emmys

Aaron Paul et Bryan Cranston de Breaking Bad... (Photo: MARIO ANZUONI, REUTERS)

Agrandir

Aaron Paul et Bryan Cranston de Breaking Bad

Photo: MARIO ANZUONI, REUTERS

La ligne se fait chaque année un peu plus mince entre le grand et le petit écran. Et la popularité grandissante du format série télé n'est pas pour déplaire à ses artisans qui célébraient hier soir leur industrie lors des Emmy Awards au Nokia Theater de Los Angeles.

Une soirée de gala orchestrée par Seth Meyers, l'ex-membre de Saturday Night Live aujourd'hui à la tête de sa propre émission de fin de soirée sur les ondes de NBC où était d'ailleurs diffusée la cérémonie.

Alors que les MTV Video Music Awards avaient eu lieu la veille, les Emmy Awards ont dû être présentés exceptionnellement un lundi soir pour la seconde fois seulement depuis 1976.

En photos : sur le tapis rouge des Emmys >>

Avec des séries dramatiques en compétition comme True Detective, Game of Thrones, Breaking Bad, Homeland, Mad Men, House of Cards et Downton Abbey, la tension était à son comble hier soir lors des Emmy Awards. Mais la quantité de trophées remportés par Breaking Bad n'a pas vraiment laissé de place au suspense.

Achevée il y a maintenant presque un an après cinq saisons, la populaire série de AMC a fait une sortie remarquée en remportant pour la seconde année consécutive le titre de meilleure série dramatique, mais aussi du meilleur texte. Bryan Cranston, le brillant interprète du personnage de Walter White, professeur de chimie reconverti en fabriquant et vendeur de méthamphétamines, a ainsi raflé son quatrième trophée face au fraîchement oscarisé Matthew McConaughey, reparti bredouille. 

«Même moi j'ai pensé voter pour Matthew, a lancé à la blague Bryan Cranston en acceptant sa statuette. Je ressens tellement de gratitude pour tout ça», a-t-il ajouté. Son complice Aaron Paul a quant à lui remporté son troisième trophée pour le rôle de Jesse Pinkman.

Anna Gunn, l'interprète de Skyler, la femme de Walter White dans la série, n'a pas été en reste et a raflé pour une seconde année le prix de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série dramatique.

Les fans de Breaking Bad pourront suivre dès février 2015 Better Call Saul, une série tirée du personnage d'avocat de Saul Goodman.

Dans la catégorie Meilleure actrice dans une série dramatique, Julianna Margulies a tiré son épingle du jeu grâce à son rôle dans The Good Wife, l'emportant ainsi devant Kerry Washington, Claire Danes et Robin Wright pourtant partie grande favorite.

Autre série à avoir brillé lundi soir, Modern Family a remporté le titre de meilleure comédie et entre dans l'histoire au même titre que Frasier avec cinq statuettes à son actif.

La soirée a d'ailleurs commencé avec humour avec un quatrième Emmy Award pour Jim Parsons qui l'a une fois de plus emporté comme meilleur acteur dans une comédie pour sa participation dans The Big Bang Theory. En juillet dernier, le tournage de la saison 8 de la série avait été repoussé en raison des revendications des comédiens qui demandaient une hausse de leur cachet.

Julia Louis-Dreyfus collectionne elle aussi les statuettes et en ajoute une troisième à son actif pour la comédie politique Veep comme meilleure actrice. La comédienne a goulûment été embrassée Bryan Cranston, la vedette de Breaking Bad avec qui elle a déjà partagé la vedette dans Seinfeld, il y a de nombreuses années.

Minisérie ou téléfilm

Écrite et réalisée par les frères Coen, Fargo a été sacrée meilleure minisérie et a aussi remporté le prix du meilleur texte. Avec 18 nominations, la série mettant en vedette Billy Bob Thornton sera diffusée au Québec à partir du 23 septembre à Super Écran.

Sherlock s'est également illustrée grâce aux trophées de Benedict Cumberbatch (meilleur acteur) et Martin Freeman (meilleur second rôle), tous deux absents de la cérémonie.

Chez les femmes, Jessica Lange a raflé le trophée de la meilleure actrice pour sa prestation dans American Horror Story: Coven alors que sa covedette Kathy Bates est repartie avec celui de la meilleure actrice de soutien contre nulle autre que Julia Roberts, en compétition dans The Normal Heart, sacré meilleur téléfilm.

La soirée a notamment été marquée par un touchant hommage aux disparus de l'année, au cours duquel Sara Bareilles a interprété la chanson Smile. Une prestation suivie par un vibrant hommage de Billy Crystal à son cher ami Robin Williams disparu il y a à peine deux semaines.

Les gagnants

Meilleure série dramatique:

Breaking Bad

Meilleure série comique:

Modern family

Meilleur acteur principal dans une série dramatique:

Bryan Cranston, Breaking Bad

Meilleure actrice principale dans une série dramatique:

Julianna Margulies, The Good Wife

Meilleure actrice principale dans une comédie:

Julia Louis-Dreyfus, Veep

Meilleur acteur principal dans une comédie:

Jim Parsons, The Big Bang Theory

Meilleur acteur dans un second rôle dans une série dramatique:

Aaron Paul, Breaking Bad

Meilleure actrice dans un second rôle dans une série dramatique:

Anna Gunn, Breaking Bad

Meilleur acteur dans un second rôle dans une comédie:

Ty Burrell, Modern Family

Meilleure actrice dans un second rôle dans une comédie:

Allison Janney, Mom

Meilleure mini-série ou téléfilm:

Fargo

Meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm:

Benedict Cumberbatch, Sherlock: Son dernier coup d'éclat

Meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm:

Jessica Lange, American Horror Story: Coven




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer