Source ID:; App Source:

James Moore heureux que Radio-Canada conserve son nom

James Moore, ministre du Patrimoine canadien, à l'occasion... (Photo: Étienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

James Moore, ministre du Patrimoine canadien, à l'occasion d'une annonce sur la promotion de l'histoire du Canada.

Photo: Étienne Ranger, Le Droit

La Presse Canadienne
Gatineau

Radio-Canada a bien fait de changer d'idée et de conserver son nom, a déclaré mardi le ministre du Patrimoine canadien James Moore, qui considère maintenant le dossier clos.

La société d'État avait fait le lancement mercredi dernier de sa nouvelles marque de commerce «Ici», qui devait être l'élément rassembleur de toutes les plateformes: télé, radio et web. L'appellation «Radio-Canada» devait dans les faits disparaître des ondes et des communications du diffuseur.

La SRC disait chercher à moderniser la signature du diffuseur public.

Mais plusieurs ont avalé l'idée de travers, dont le ministre Moore. Il digérait mal le fait que le diffuseur abandonne le mot «Canada».

Le ministre avait ainsi déclaré la semaine dernière que la grande majorité des Canadiens allaient être préoccupés de la diminution de la présence du mot «Canada» ou «canadien» dans l'une des langues officielles.

Mais lundi, la direction a changé de cap.

Le PDG de la société, Hubert Lacroix, a annoncé sur les ondes du diffuseur public que le mot «Ici» n'apparaîtra jamais seul à côté du logo de Radio-Canada. Il avait fait valoir que «le message n'a pas passé de façon adéquate».

Et le ministre Moore en est fort aise.

Il estime que ce retour en arrière était la bonne chose à faire.

«La marque de commerce de la Société Radio-Canada doit être canadienne, la perception de notre radiodiffuseur public doit être claire dans les deux langues officielles du Canada», a déclaré M. Moore à l'occasion d'une annonce sur la promotion de l'histoire du Canada.

Il a souligné qu'il y a 2,5 millions de francophones hors Québec.

«On veut s'assurer qu'ils sachent que c'est le radiodiffuseur public du Canada. La présence doit être là, en anglais et en français», dit-il.

Questionné à savoir si le changement de nom, qui fait des vagues depuis une semaine, est maintenant un dossier clos, le ministre a répondu: «oui».

En vertu du changement de cap de lundi, «Radio-Canada» retrouverait sa place dans «Ici Radio-Canada Première» pour la radio, «Ici Radio-Canada télé» et «iciradio-Canada.ca».




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer