Le tournage de la nouvelle série En thérapie, mettant en vedette François Papineau, s'amorcera aujourd'hui dans les studios Mel's de Saint-Hubert. Et foi du réalisateur Pierre Gang, l'équipe de comédiens et techniciens sera soumise à un rythme de travail infernal.

Mis à jour le 10 janv. 2012
André Duchesne LA PRESSE

«Normalement, nous allons tourner 44 épisodes en 44 jours. C'est un gros défi, a-t-il lancé hier avec un gros soupir dans la voix. Les décors sont prêts. On ajuste les derniers éclairages. Nous tournerons tous les jours avec une pause d'une semaine en février, le temps de reprendre notre souffle.»

Il faut dire que le concept de huis clos propre à cette émission produite par La Presse Télé et qui sera diffusée à TV5 et à Séries + nécessite un minimum de décors. À l'origine, En thérapie est un concept israélien dans lequel un psychologue reçoit les mêmes clients chaque jour de la semaine, du lundi au jeudi. Le vendredi, ce psychologue va chez sa... psychanalyste. Aux États-Unis, la chaîne HBO a adapté l'émission. In Treatment a joué durant trois saisons et récolté de nombreux prix.

Comme La Presse l'a annoncé en septembre dernier sous la plume du chroniqueur Hugo Dumas, l'émission réunira une imposante distribution où l'on trouve François Papineau en thérapeute et Élise Guilbeault en psychanalyste.

Bénédicte Décary jouera une patiente amoureuse de son psy, Alexandre Goyette jouera un soldat tourmenté après avoir détruit une école en Afghanistan, Macha Limonchik et Sébastien Ricard formeront un couple aux prises avec des problèmes matrimoniaux depuis que madame a appris qu'elle était enceinte. Dans son premier rôle à l'écran, l'animatrice Laurie Fortin-Babin (Zooville) interprétera une autre patiente, alors que Pascale Bussières sera la compagne de François Papineau. Daniel Gadouas, Charles Bender, Julianne Côté et Maxime Morin font aussi partie de la distribution.

«Un show d'acteurs»

«Après avoir longuement discuté avec des psychothérapeutes, j'en suis venu à l'idée que leur rôle est de déplier le papier chiffonné que leurs patients ont dans la tête», dit Pierre Gang à propos du concept. Voilà une très belle illustration que ce dernier utilisera pour le générique d'ouverture.

Le concept québécois s'inspirera directement de la série israélienne. Les scénarios seront écrits par la romancière et nouvelliste Nadine Bismuth (Êtes-vous mariée à un psychopathe?). «Les textes, les situations vont ressembler à quelque chose d'ici, à notre réalité», assure M. Gang.

Réalisateur de plusieurs longs métrages (Sous-sol, Black Eyed Dog) et de séries pour la télé anglophone, M. Gang promet un «show d'acteurs» avec cette nouvelle série. «Je veux créer un écrin pour chaque personnage, où toutes les subtilités et les émotions se retrouveront, dit-il. Il y aura beaucoup de cascades... psychologiques.»

Est-il possible de songer dès maintenant à une seconde saison? «Complètement, répond Pierre Gang. La version israélienne comptait deux saisons et, chez HBO, on a créé une troisième saison avec des scénarios originaux.»

Les téléspectateurs ont rendez-vous le 10 septembre prochain à TV5 pour la diffusion du premier épisode. La série durera neuf semaines et sera rediffusée à Séries" en 2013.