La France tombera-t-elle, comme nous, sous le charme repoussant des Bougon? La version française de la série québécoise commence sur M6 le lundi 13 octobre prochain, à 20h50, dans un format de 52 minutes.

Richard Therrien LE SOLEIL

Un bon vent précède l'oeuvre, qui a remporté le prix de la Meilleure contribution artistique au Festival de la Fiction TV de La Rochelle, dimanche dernier. Il ne s'agit pas d'une version doublée, mais bien d'une série inspirée de la nôtre, tournée avec des comédiens français, et intitulée comme chez nous Les Bougon - c'est aussi ça la vie!Dans la version française, réalisée par Sam Karmann, les personnages de Paul, Mon onc', Pépère, Dodo et ben Laden conservent leurs noms, mais Rita devient Anita, Junior est rebaptisé Bébé, et Mao devient Noa et est Noire plutôt que vietnamienne.

À propos de la série, le site internet de M6 dit ceci: «Plus réalistes que Les Simpson, et plus provocateurs que la famille Groseille (de La vie est un long fleuve tranquille), ils sont les dignes représentants de cette «France d'en bas» oubliée par celle «d'en haut». À l'image de Paul, chef du clan suivi par son chien ben Laden, les Bougon sont des «je-m'en-foutistes» de la règle établie, des hors-la-loi contemporains qui ne vivent que pour leur devise: «Travailler moins pour gagner plus!»

Les extraits des premiers épisodes, disponibles sur le site Internet, rappellent les intrigues ficelées ici par François Avard et Jean-François Mercier. Mais bien sûr, le jeu des acteurs et l'ambiance de la série sont tout autres.