«On s'est fait arnaquer!», tonne au bout du fil Aldo Giampaolo qui a vu apparaître mardi sur Instagram une photo de Céline Dion tenant une poupée à son effigie.

Mis à jour le 6 oct. 2016
Alain De Repentigny LA PRESSE

Les réseaux sociaux se sont vite emparés de ladite photo de la diva avec cette poupée que le magazine Voici a qualifiée de «catastrophe» et que Giampaolo lui-même trouve «horrible».

En diffusant cette photo sur Instagram, la société italienne Magia 2000, qui a notamment produit des Barbie pour Mattel, a écrit que c'était un honneur de partager enfin cette poupée spéciale qu'elle a créée pour la «seule, unique et incroyable Céline Dion».

Or la poupée en question n'est pas un produit dérivé lancé par Céline Dion ni même un produit indépendant qu'elle aurait approuvé, tient à préciser Giampaolo.

«Un tailleur d'Armani Privé venu rencontrer Céline pour l'essayage d'une robe vendredi dernier lui a montré cette poupée qu'un ami à lui avait créée et a demandé à Céline s'il pouvait prendre une photo d'elle pour l'ami en question. Si j'avais été là, il n'y en aurait pas eu de photo. Mais Céline est gentille et elle a accepté sans se douter que la photo se retrouverait sur les réseaux sociaux.»

Non seulement le tailleur Sebastiano Zaffalon, d'Armani, a-t-il servi d'intermédiaire dans cette affaire, mais la poupée en question porte la robe Armani Privé que Céline Dion a déjà portée dans ses concerts à Las Vegas.

Mercredi, Giampaolo a téléphoné à Luciana Pasquon, directrice des ventes mondiales d'Armani, à Milan. «Armani est aussi embarrassée que nous», nous dit l'imprésario.

Jointe par La Presse, Mme Pasquon s'est refusée à tout commentaire.

Photo tirée du compte Instagram de Magia 2000

La poupée Céline