Source ID:; App Source:

Quelconque début de Festival de musique de chambre

Denis Brott... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Denis Brott

Photo archives La Presse

Claude Gingras
La Presse

Pour l'ouverture de son 18e Festival de musique de chambre, Denis Brott a invité cinq membres de la Boston Chamber Music Society et s'est joint à eux pour les oeuvres requérant un deuxième violoncelle. En fait, il a pris le violoncelle I dans le bref Menotti d'entrée et le violoncelle II dans le très long Quintette de Schubert qui occupait l'après-entracte.

On avait entendu Brott dans la Suite pour deux violoncelles et piano de Menotti au Festival de 2003, à l'époque du Chalet de la Montagne, et en 2007 à l'Orchestre de chambre McGill dans un arrangement pour deux violoncelles et cordes de son regretté père Alexander. Cette fois, on a eu droit à une première lecture, bâclée, d'une pièce qui, au départ, n'est pas de la très bonne musique.

Quant aux exécutions du Quintette avec piano de Chostakovitch et du Quintette à cordes de Schubert, elles font conclure que le groupe de Boston n'a rien d'intéressant à offrir. Le LMMC et Pro Musica n'oseraient jamais présenter une chose pareille. La sonorité collective n'est pas homogène, les attaques n'ont pas toujours la précision voulue, l'écart entre les deux violonistes est gênant (Harumi Rhodes est brillante, l'autre phrase mal et ne joue pas toujours juste), l'altiste et le violoncelliste sont, à leur mieux, inexistants.

Par contre, la pianiste Mihae Lee est exceptionnelle. C'est elle qui mène les opérations dans le Chostakovitch et c'est elle qui redonne à l'oeuvre toute sa force. Hélas! il n'y a pas de piano dans le Schubert. Malgré quelques bons moments, ce troublant sommet de la musique de chambre se ramène, entre de telles mains, à du n'importe quoi. Il suffit qu'un des musiciens se mette à jouer faux pour qu'un deuxième suive et qu'un troisième...

Bien que le groupe ait eu l'excellente idée d'omettre les six pages de reprise au premier mouvement, sa lecture de 50 minutes a paru tout simplement interminable.

***

BOSTON CHAMBER MUSIC SOCIETY. Ida Levin et Harumi Rhodes, violonistes, Marcus Thompson, altiste, Ronald Thomas, violoncelliste, et Mihae Lee, pianiste. Avec Denis Brott, violoncelliste. Dans le cadre du 18e Festival de musique de chambre de Montréal. Jeudi soir, St. George's Anglican Church.

Programme :

Suite pour deux violoncelles et piano (1973) - Menotti

Quintette en sol mineur pour piano et cordes, op. 57 (1940) - Chostakovitch Quintette à cordes en do majeur, op. 163, D. 956 (1828) - Schubert




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer