Elle a 25 ans depuis dimanche dernier, mais déjà trois albums dont un dernier qui cartonne dans les palmarès en France. De sa grande timidité à ses débuts comme chanteuse, il ne reste toutefois aujourd'hui que son nom d'artiste, Shy'M. Entrevue avec la protégée française du rappeur-businessman montréalais K-Maro.

Publié le 4 déc. 2010
Émilie Côté LA PRESSE

Il y a environ cinq ans, la mère de Tamara Marthe multipliait les démarches auprès des compagnies de disques françaises pour «pousser la voix» de sa fille. «C'était difficile au départ quand c'était en contradiction avec mon caractère. J'étais beaucoup trop timide pour faire ce métier», raconte la jeune femme de 25 ans, qui a aujourd'hui comme nom d'artiste Shy'm.

Cette timidité, Shy'm l'explique justement par sa mère qui défonçait des portes pour elle. «J'ai grandi avec elle et c'était un personnage extraverti et haut en couleur.»

La jeune Tamara avait néanmoins une passion réelle pour la danse et le chant. Si bien que le rappeur et homme d'affaires montréalais K-Maro lui a fait passer une audition après être tombé sur l'une de ses maquettes.

Shy'm a fait un duo sur l'album de K-Maro, Histoire de Luv, avant de lancer son premier disque à elle, Mes fantaisies, vendu à plus de 200 000 exemplaires en France. «Je ne m'attendais à rien, je n'avais rien à perdre», relate-t-elle. Pour le deuxième, moins bien accueilli, il y a eu «le stress que ce ne soit pas accueilli comme le précédent». Quant à son troisième, Prendre l'air, lancé en France en juin dernier et déjà certifié platine, il lui a permis de reprendre le chemin du succès.

Enregistré à Montréal avec K-Maro (de son vrai nom Cyril Kamar) et Louis Côté - qui signent les textes et les musiques -, Prendre l'air est un album R&B d'inspiration euro-pop avec des chansons faites pour les jeunes femmes libres et tiraillées par l'amour, les «messages textes» et les «regards bref». Shy'm y chante haut et fort qu'elle danse et que Je suis moi.

«Je travaille depuis le début avec Cyril, indique Shy'm. Nous sommes devenus complices. Il est un grand observateur. Il m'a vue évoluer, il m'a vue grandir. Il fait des textes que j'aurais aimé écrire, qui reflètent qui je suis.»

«Au début, je voyais Cyril comme mon producteur, puis comme un grand frère qui m'a mise en confiance, poursuit-elle. Cela a évolué et c'est devenu un ami. Aujourd'hui, je suis très proche de lui. Je ne peux entrevoir ma vie professionnelle sans lui.»

Shy'm est en nomination au prochain gala des NRJ Music Awards dans la catégorie de la Meilleure artiste féminine francophone de l'année, aux côtés de Coeur de pirate, Jenifer et Mylène Farmer.

Au Québec, sa chanson Je sais est en train de se faufiler dans le top 10 des radios commerciales. Shy'm, qui adore la rue Sainte-Catherine de Montréal, a bien l'intention de venir faire des spectacles au Québec. Elle ne sera pas en terrain inconnu puisqu'elle a déjà assuré la première partie de certains spectacles de K-Maro.

R & B

SHY'M

PRENDRE L'AIR

KPONE