Voilà un projet unique côté québécois: il n'existe en Amérique francophone aucun équivalent connu publiquement à Les Louanges (pseudo de Vincent Roberge), garçon biberonné au jazz, mais aussi à la soul, au funk, au hip-hop, à la vaporwave, à la chillwave... et à l'écriture poétique.

Mis à jour le 25 sept. 2018
Alain Brunet LA PRESSE

Ce petit côté sale dans le jeu et dans le chant, givré, indolent, enfumé, éthéré, ajoute au charme immédiat et nous tient loin de tout académisme - non sans rappeler le punk jazz de King Krule et d'autres rarissimes projets connexes à l'échelle internationale... ce qui n'est pas peu dire!

On observe chez Les Louanges une vraie richesse harmonique au programme de La nuit est une panthère, une belle variété de patrons rythmiques inspirés du beatmaking hip-hop, des sons numériques ou instrumentaux, résolument actuels malgré les références aux époques antérieures, mais aussi une attitude quasi punk.

Franchement, cette réalisation ne révèle aucun décalage avec les productions internationales de même type (ou si peu), les rimes écrites en keb francophone de souche, avec des lignes souvent inspirées de son auteur, honorent l'identité locale.

Les convertis au hip-hop et au R&B francos ou franglos, mais aussi aux nouvelles déclinaisons jazzy, devraient normalement plonger tête première... et chanter Les Louanges.

* * * *

SOUL, R&B, JAZZ, SYNTH POP. La nuit est une panthère. Les Louanges. Bonsound.