À la première écoute, on se demande où est passée la personnalité flamboyante de Lady Gaga dans cet album fait sur mesure pour Tony Bennett.

Publié le 28 sept. 2014
ALAIN DE REPENTIGNY LA PRESSE

Puis on se rend à l'évidence: le suave crooner a compris que, derrière le personnage clownesque, le talent incontestable de la chanteuse pop pouvait servir des immortelles jadis défendues par les Fitzgerald, Holiday, Vaughan et Streisand de ce monde. Au début, Lady Gaga en met un peu trop aux côtés de son partenaire.

Puis, elle se met à chanter de façon plus nuancée, plus sentie, avec un swing inné, et le charme de ce caméléon opère vraiment. Un conseil: procurez-vous la version dite de luxe de Cheek To Cheek pour sa relecture toute en délicatesse d'Ev'ry Time We Say Goodbye et la très ludique Goody Goody.

À écouter: Firefly

JAZZ

Tony Bennett & Lady Gaga 

Cheek To Cheek

Columbia

***1/2