Source ID:; App Source:

Jason Feathers : l'autre Justin Vernon ***1/2

La PressePHILIPPE BEAUCHEMIN 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse

«Ceci n'est pas un album de collégien, boy. Il s'agit d'un disque des ligues majeures», prévient un certain Jason Feathers sur la chanson Pay the Guard.

Si le mystère a plané longtemps sur l'identité de ce J. Feathers, voilà que les nuages se dissipent. La voix (numérisée, clarifiée ou rappée) et la musique (hip-hop, rock strident, pop harmonieuse) sont l'oeuvre du rappeur américain Astronautilus et, surtout, de Justin Vernon, leader de Bon Iver.

Tous deux créent des sonorités qui peuvent faire penser à Gorillaz, Kanye West ou, évidemment, à Bon Iver (la métamorphose vocale utilisée est ici la même que sur la pièce Woods, entendue sur le maxi Blood Bank). À la lecture des textes, on comprend que ce Jason Feathers ne se prend pas au sérieux, mais sa musique, elle, vaut la peine qu'on y colle l'oreille.

 

À écouter: Canary in a Goldmine

HIP HOP

Jason Feathers 

De Oro Totally Gross

National Product

***1/2




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer