(Los Angeles) « Je suis désolée, mais le spectacle n’est pas prêt » : c’est en pleurs que la chanteuse britannique Adele a annoncé jeudi le report sine die de sa série de spectacles en résidence à Las Vegas, tandis que le coronavirus décime son équipe à la veille de la première représentation.

Mis à jour le 21 janvier
Agence France-Presse

En novembre dernier, peu après la sortie de son quatrième album studio 30, la star avait dévoilé qu’elle se produirait tous les week-ends durant douze semaines à partir du 21 janvier à Las Vegas.

« Nous avons essayé absolument tout ce que nous pouvions pour que tout soit prêt à temps […], mais nous avons été laminés par les délais de livraison et la COVID-19 », déplore Adele dans une vidéo diffusée sur son compte Instagram.

« La moitié de mon équipe est (malade) de la COVID-19 et ça a été impossible de finaliser le spectacle. Je suis écœurée », poursuit la chanteuse, en présentant une nouvelle fois ses excuses à « tous ceux qui ont fait le déplacement » pour assister au spectacle, prévu dans la salle du Colosseum de l’hôtel Caesars Palace.

« Nous allons reprogrammer toutes les dates, nous sommes en train de nous en occuper », promet l’artiste de 33 ans.

Le titre de l’album, 30, est une référence à l’âge d’Adele quand elle l’a commencé il y a trois ans, alors que sa vie n’était que tourments, entre son divorce et le coup d’arrêt brutal mis à sa carrière.

La Londonienne exilée à Los Angeles s’était longuement livrée dans le magazine Vogue pour dire à quel point ce disque très personnel fut cathartique.