Admise aux soins intensifs de l’hôpital Pierre-Boucher mercredi soir à la suite d’un malaise, l’état de Ginette Reno est stable, mais elle devra passer encore plusieurs jours à l’hôpital pour subir d’autres tests.

Josée Lapointe
Josée Lapointe La Presse

C’est ce que nous a confirmé sa fille Natasha Watier au téléphone, qui ne peut par contre nous communiquer la cause de son malaise. « On est en attente, comme tout le monde qui va à l’hôpital. Mais on ne peut rien dévoiler parce qu’on ne sait pas nous-mêmes. »

Ginette Reno a d’abord été admise aux soins intensifs mercredi, puis elle a été transférée dans une chambre jeudi matin, toujours à l’hôpital Pierre-Boucher. Elle devrait y rester jusqu’à minimum lundi, estime sa fille.

« Il y a d’autres tests à passer et il n’y a pas les médecins pour ça pendant la fin de semaine. Ils veulent aussi la surveiller, essayer des médications. »

La chanteuse de 75 ans va bien cependant, dit sa fille qui est à ses côtés avec son frère Pascalin. « Elle est assise, elle prend ses courriels, elle nous jase, elle chante. Tout va bien. »

Ginette Reno n’avait aucun spectacle prévu à son calendrier ni aucune activité professionnelle. « Non. Elle a juste hâte d’aller en Floride ! Ça fait deux ans qu’elle n’est pas allée. »

Ginette Reno avait été victime d’un malaise cardiaque en janvier 2014, alors qu’elle séjournait en Floride.