La rappeuse féministe et anticapitaliste Calamine a remporté samedi soir le prix Félix-Leclerc de la chanson, une prestigieuse récompense offerte chaque année à un auteur-compositeur-interprète québécois.

Charles-Éric Blais-Poulin
Charles-Éric Blais-Poulin La Presse

Laurent Saulnier, vice-président à la programmation des Francos, a interpellé l’artiste derrière l’album Boulette Proof alors qu’elle quittait la scène principale du festival en fin de concert. « Calamine, Calamine, Calamine ! » Surprise et émue, Julie Gagnon a rapidement reçu les explications d’Olivier Robillard Laveaux, animateur à ICI Musique.

La « hochelagurl » touche une bourse de 25 000 $ remise par CKOI, tandis que la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN) et Musinfo, éditeur de Félix Leclerc, ont chacun signé un chèque de 2500 $.

Le prix permettra en outre à Calamine de performer aux Francofolies de La Rochelle, en France. Aussi nommée Révélation Radio-Canada 2021-2022 en rap, la récipiendaire du prix Félix-Leclerc succède à Les Louanges, Hubert Lenoir, et Klô Pelgag. Il faut remonter en 2001 pour trouver un lauréat issu du rap, soit Loco Locass.