Ce ne sont pas tous les albums de reprises qui sont fabriqués avec le même soin ni avec la même profondeur. Cette rencontre entre le pianiste, réalisateur et grand complice de Fred Pellerin Jeannot Bournival et l’auteur-compositeur-interprète Tire le coyote est quelque chose comme un accord parfait, un moment de grâce qu’on aurait aimé plus long, mais qu’on peut très bien écouter en boucle sans se lasser.

Josée Lapointe
Josée Lapointe La Presse

Les deux complices forment un véritable duo, le premier avec son piano doucement éthéré et parfois aux sonorités étranges qui peut rappeler un morceau de Satie, le deuxième avec sa voix qui transporte toute la sensibilité du monde. Le tout est un alliage non convenu qui offre un nouvel éclairage sur les six pièces qu’ils ont, de toute évidence, choisies avec parcimonie.

Même si elles sont toutes tirées du grand répertoire de la chanson québécoise, on voit la volonté de s’éloigner des évidences. C’est un bonheur d’entendre ou de redécouvrir La légende du cheval blanc de Claude Léveillée, Boum Boum de Richard Desjardins ou La tête en gigue de Jim et Bertrand, et de voir Les oiseaux faussent aussi d’Avec pas d’casque faire une entrée méritée parmi les classiques.

Il faut aussi et surtout souligner la présence de deux chansons écrites et chantées par des femmes, La vie d’factrie de Clémence DesRochers et Pour l’amour qu’il nous reste de Francine Raymond – qui est peut-être l’interprétation la plus réussie d’un album réussi, c’est dire –, choix beaucoup plus rare qu’on pense venant d’un interprète masculin.

Avec sa mélancolie lumineuse et empreinte de mystère, Le temps des autres, humble et parfait hommage à quelques grandes chansons d’ici, est une vraie source de réconfort en temps pandémique. On prendrait bien un tome 2 pour conclure la démarche… qui nous permettrait en plus de patienter en espérant un nouvel album de chansons originales de Tire le coyote, dont on réalise en l’écoutant qu’on s’en ennuie beaucoup.

0:00
 
0:00
 

IMAGE FOURNIE PAR LA TRIBU

Le temps des autres

Chanson
Le temps des autres
Jeannot Bournival et Tire le coyote
La Tribu
★★★★