Louis-Jean Cormier a dévoilé le premier extrait d’un album, Le ciel au plancher, qui sortira le le 16 avril au Québec et en France.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

La chanson aux effluves de jazz s’intitule L’ironie du sort. Cormier, qui a perdu son père alors qu’il avait encore des choses à régler avec lui, y aborde le thème du deuil et des regrets.

On peut y entendre chanter en cœur Marie-Pierre Arthur, Erika Angell et sa fille Camille Cormier. Aux cuivres, on retrouve Andy King à la trompette et Erik Hove au saxophone. La pièce débute doucement avant de retentir à mi-parcours.

Un clip réalisé par Benjamin Lussier sera dévoilé le 24 mars.

0:00
 
0:00
 

Le ciel est au plancher, quatrième album solo de Cormier après son groupe Karkwa, sortira un an à peine après la sortie de Quand la nuit tombe. On le décrit comme un « aller-retour Montréal-Sept-Îles » qui « explore l’accidenté et fertile territoire du deuil et de l’amour ». Et on annonce un « mode intime » avec les musiciens François Lafontaine et Robbie Kuster.

Louis-Jean Cormier lance également une plateforme web payante, Le 360, qui propose des rencontres entre lui et d’autres mélomanes, ainsi que des artistes qui l’inspirent (Klô Pelgag, FouKi, Philippe Falardeau, Maude Landry, Mehdi Bousaidan). On y retrouvera aussi des classes d’artisans et des moments en coulisses.

Enfin, Cormier part en tournée. Une quarantaine de dates sont annoncées. Le coup d’envoi est à Trois-Rivières le 26 mars.

En espérant qu’il puisse se produire à Montréal au MTelus le 16 décembre comme prévu.