Une dizaine de concerts virtuels composent la programmation du 10e festival Montréal/Nouvelles Musiques, qui débute aujourd’hui. En ces temps d’isolement, l’évènement a choisi un thème qui donne espoir : Au-delà des frontières.

Publié le 18 févr. 2021
Alexandre Vigneault
Alexandre Vigneault La Presse

Le concert d’ouverture, intitulé Musique sans frontières, sera offert par le Vancouver Inter-Cultural Orchestra, un ensemble surnommé « les Nations Unies de la musique ». Il sera suivi demain par un voyage dans le répertoire du quatuor Molinari en compagnie des solistes Louise Bessette (piano) et André Moisan (clarinette).

L’un des concerts intrigants de la programmation est l’Ode à L’infonie, présenté comme une relecture des œuvres du groupe fondé par Raôul Duguay et Walter Boudreau, directeur artistique de Montréal/Nouvelles Musiques. C’est l’ensemble 333ToutArtBel et Philippe Hode-Keyser qui s’y frottent.

Parmi les autres concerts au programme, signalons le Lachrimae du Quatuor Bozzini et de l’ensemble baroque les Boréades, basé sur des pavanes de John Dowland, et Le piano muet, un conte musical autour d’une œuvre de Gilles Vigneault et Denis Gougeon.

Les concerts sont présentés gratuitement sur le site de Montréal/Nouvelles Musiques. Ils demeureront accessibles pendant six mois sur le site du festival.

> Consultez le site de Montréal/Nouvelles Musiques