Après le mégasuccès estival WAP, la rappeuse iconoclaste Cardi B a lancé vendredi le second simple de son prochain album, défendu par l’étiquette Atlantic Records.

Charles-Éric Blais-Poulin Charles-Éric Blais-Poulin
La Presse

Dans la chanson Up, produite par DJ SwanQo et Young Dza, la bonze du Bronx mitraille un efficace egotrip aux multiples évocations sexuelles. Rien à voir avec le film pour enfants du même nom, il va sans dire. La chanteuse controversée aux écoutes milliardaires sur Spotify dit avoir été inspirée par la scène chill, sous-genre musical criblé de violence des quartiers sud de Chicago.

Le clip, signé par le réalisateur ukrainien Tanu Muino, renforce la dégaine frondeuse de Cardi B, à la fois hypersexuelle et férocement féministe. La première scène montre le talon aiguille de la rappeuse posé sur la silhouette d’un sexe masculin, devant une pierre tombale où est inscrit : « RIP 2020 ». Le ton est donné.

Consacrée en 2018 grâce à l’album Invasion of Privacy, la rappeuse doit faire paraître un deuxième effort complet en 2021. Aucune date précise n’a encore été dévoilée.