Voici donc le 26e album solo de Steve Hackett, sa première offrande acoustique depuis 2008. L’ancien guitariste de Genesis explore cette fois les contours de la Méditerranée, pour un album aux couleurs flamenco, arméniennes, égyptiennes, italiennes et turques.

Publié le 25 janv. 2021
Jean-Christophe Laurence
Jean-Christophe Laurence La Presse

Les références sont à la fois classiques et folkloriques. La guitare solo tient le haut du pavé, mais est parfois enrobée d’envolées orchestrales qui renvoient à Scarlatti, à Strauss et à la musique de film (clin d’œil à Limelight, de Charlie Chaplin ?).

0:00
 
0:00
 

Pour être beau, c’est beau. Aucune fausse note dans ce voyage instrumental cinématique, semi-classique et vaguement exotique. Mais le résultat est si académique, si sage et si linéaire qu’il se confond bien vite avec la tapisserie.

Ne soyons pas contre la vertu. Hackett est un musicien de qualité. On sera content d’entendre Under A Mediterranean Sky lors de notre prochaine sortie au restaurant, si un jour les restos finissent par rouvrir.

IMAGE FOURNIE PAR INSIDE OUT MUSIC

Under A Mediterranean Sky, de Steve Hackett

★★★

Instrumental. Under A Mediterranean Sky. Steve Hackett. Inside Out Music.