Le festival « le plus froid au monde » s’adapte à la pandémie et s’invite dans le salon des amateurs de musiques électroniques. Igloofest a concocté cinq soirées festives avec des pointures de la scène locale, qu’on pourra suivre entre les 13 février et 13 mars sur Facebook, YouTube et Twitch.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

Chaque évènement aura son propre cadre. Cri ouvre le bal le 13 février sur le site de La Ronde avec Jesse MacCormack et Sophia Bel. On revient sur l’île pour la prestation de Jacques Greene dans le Vieux-Port la semaine suivante, soit le 20 février.

Igloofest se poursuit le 27 février au Musée Stewart (performance de Lou Phelps), alors que, le 6 mars, Misstress Barbara sera postée sur le toit du siège social de Vidéotron, qui surplombe le Square Victoria. L’édition virtuelle du festival se terminera le 13 février avec un « marathon » musical allant de midi à minuit à la SAT dont la liste d’invités sera dévoilée ultérieurement.

En plus de performances gratuites en ligne, le festival diffusera des capsules en ligne et un mini documentaire. Igloofest espère pouvoir souligner ses 15 ans d’existence avec un évènement en chair et en os, à l’hiver 2022.

> Consultez le site d’Igloofest