Aux quatre coins du monde, le groupe de K-pop BTS se classe au sommet dans les palmarès, monte sur les plus grandes scènes, bat des records et se voit décerner de prestigieux prix. Le septuor, qui lance un nouveau disque vendredi, a pris le monde d’assaut. Le secret de son succès ? Ses fervents admirateurs.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

La rue Sainte-Catherine Ouest, entre Saint-Mathieu et Saint-Marc, grouille de monde. La file s’étend sur plusieurs mètres. Quelques centaines d’admirateurs de BTS attendent impatiemment l’ouverture des portes du restaurant Meet Fresh. 

« Savez-vous ce qui se passe ici ? », demande un passant à l’une des organisatrices de l’événement. « C’est un rassemblement de fans pour célébrer l’anniversaire de J-Hope, un membre de BTS, répond Anne-Marie Vaillancourt. Vous connaissez BTS ? C’est un groupe de K-pop… » 

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Plus de 300 personnes ont participé à un rassemblement de fans de BTS, dimanche dernier, à Montréal.  

L’homme en a déjà entendu parler, oui. Il est difficile de ne pas avoir remarqué la vague BTS qui a déferlé en Occident ces dernières années. Le groupe a été au sommet du classement Billboard Social 50, palmarès des artistes les plus populaires selon leur présence sur les réseaux sociaux… pendant 164 semaines ! Tout récemment, les sept membres ont été les premiers artistes coréens à chanter aux prix Grammy. Ils sont également les premiers dont l’album de K-pop s’est maintenu dans le palmarès Billboard pendant toute une année.

Il ne s’agit là que de quelques-uns de leurs accomplissements (on les mentionne notamment dans le Livre des records pour le plus grand nombre de retweets). Ces exploits ont été réalisés grâce à leur dur labeur, mais aussi grâce à la dévotion des passionnés du groupe. 

Une « armée » dévouée

Les admirateurs de BTS font preuve d’un dévouement et d’un niveau d’adoration bien particuliers.

La grande popularité de BTS a commencé en partie grâce aux fans qui ont traduit leurs chansons et les ont rendues accessibles sur les réseaux sociaux.

Anne-Marie Vaillancourt, l’une des organisatrices du rassemblement de fans de BTS

Ceux que le groupe a baptisés l’« ARMY » (Adorable Representative MC for Youth) soutiennent leurs idoles, se réunissent fréquemment et participent activement à mousser la visibilité et le succès de BTS. L’ARMY compte désormais des millions de membres partout sur la planète.

Ce sont eux qui ont propulsé BTS là où il est. Eux qui lui ont permis de battre toutes sortes de records. Ils écoutent leurs chansons et visionnent leurs vidéoclips en boucle. Ils contribuent à promouvoir la campagne de BTS pour l’UNICEF, Love Myself (les organisateurs de l’événement pour J-Hope ont récolté 700 $ lors de leurs événements). Ils leur font énormément de publicité. Le tout, de leur propre initiative. 

PHOTO FOURNIE PAR BTS MONTRÉAL

Une affiche promotionnelle payée par l’ARMY BTS de Montréal

À Montréal, à quelques reprises, l’ARMY a contribué à créer et faire afficher en ville des enseignes qui célèbrent le groupe et ses membres. Et les actions de ce genre ne sont pas rares. La meilleure campagne de promotion pour BTS, c’est celle que ses fans mènent sans relâche.

Un groupe accessible

Le label sud-coréen Big Hit Entertainment, qui a fondé BTS, n’y est pas pour rien dans l’implication sans bornes des admirateurs. En lançant des concours, notamment. Big Hit a surtout misé sur une image d’accessibilité. L’entreprise a mis sur pied la plateforme WeVerse, récemment rendue accessible mondialement. 

Sur cette application, les trois groupes de Big Hit (BTS, TXT et GFriend) ont chacun un espace destiné à accueillir les admirateurs et à permettre aux artistes d’interagir avec eux. C’est là que Jin, Suga, J-Hope, RM, Jimin, V et Jungkook communiquent avec les fans. Ils prennent le temps de répondre à de nombreux messages. Sur V Live (un service de diffusion sud-coréen), ils publient régulièrement des vidéos en direct, du contenu qui donne à leur public accès à une partie de leur quotidien. 

« Ce n’est pas un groupe qui chante seulement, sans qu’on ne sache rien d’eux, soulève Marianne Quenneville, 16 ans. On est invités à voir leurs lives, à faire des activités avec eux. »

À ses côtés, son amie Justine Mayer renchérit : « On a accès à leur personnalité, à la manière dont ils interagissent entre eux. »

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Le restaurant Meet Fresh était bondé dimanche dernier.

BTS et ses admirateurs ont une relation « symbiotique », affirme Shannon Rochon, 43 ans, qui tient à faire remarquer « qu’il n’y a pas que des petits enfants qui aiment BTS ». L’un n’existe pas sans l’autre. Ce que l’on pourrait dire de tout artiste, mais qui devient particulièrement vrai lorsqu’il est question de BTS et de son ARMY. 

Les membres de BTS nous donnent beaucoup de leur temps, de leur talent, de leur cœur. Et nous, on veut leur donner en retour.

Shannon Rochon, fan de BTS

Dimanche, au restaurant Meet Fresh, plus de 300 membres de la section montréalaise de l’ARMY ont communié autour d’un Bubble Tea ou d’un dessert. Devant des photos de J-Hope accrochées aux murs. Et des vidéos de lui qui tournent en boucle.

Des événements variés

Cela fait un peu moins d’un an que les fanatiques de la métropole se réunissent régulièrement. « Des groupes existent dans le monde depuis les débuts de BTS. Les ARMY sont passionnés, ils aiment être en groupe, apprendre à se connaître, parler de leurs intérêts communs. À Montréal, ça n’existait pas encore, alors on a [pris l’initiative] », explique Zareth Medina, l’une des sept membres du groupe organisateur. C’est elle qui, sur Twitter, a pris contact avec d’autres admirateurs afin de mettre sur pied le regroupement montréalais.

En mai dernier, les sept filles, âgées de 18 à 36 ans, ont lancé un premier événement. Puis un autre. Il y a notamment eu le BTS Era Themed Party, à la Place Bell. Et des visionnements dans plusieurs salles de la ville du documentaire Burn the Stage à propos du groupe. Sans compter que l’anniversaire de chacun des membres est célébré, comme celui de J-Hope dimanche.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Maria Kim et quelques-uns de ses portraits

À l’entrée du restaurant, l’artiste de 21 ans Maria Kim est installée à un kiosque, où elle présente son « fan art » de BTS. Elle a commencé à réaliser des portraits du groupe alors qu’elle cherchait une accroche pour rendre ses dessins et peintures rentables. « Je n’ai jamais eu de retour aussi positif que les commentaires des fans de BTS et je sais que si je dessinais n’importe quel autre artiste, je ne recevrais pas autant d’amour », témoigne-t-elle. 

Maria Kim est d’origine coréenne. À ses yeux, le succès de BTS est une fierté. « De voir quelque chose issu de la Corée gagner autant de popularité, comme pour [le film oscarisé] Parasite, m’a aidée à faire la paix avec mon enfance, mes racines, explique la jeune femme. C’est inspirant de voir tout leur travail. »

Tout pour voir BTS

BTS ne s’arrête pas à Montréal cette année pour sa tournée mondiale. Mais à la suite de rassemblements comme celui de dimanche, des images sont envoyées au groupe par les réseaux sociaux (l’affiche où tout le monde a pu écrire un souhait d’anniversaire pour J-Hope, par exemple), dans l’espoir de se faire remarquer. « Le but ultime, c’est qu’ils voient qu’ils ont des fans à Montréal », lance Anne-Marie Vaillancourt.

PHOTO FOURNIE PAR BTS MONTRÉAL

Une photo de l’ARMY de Montréal, envoyée à BTS

De nombreux inconditionnels montréalais seront au concert de BTS, au Rogers Center de Toronto, le 31 mai. Certains ont déjà vu le groupe trois ou quatre fois. D’autres comptent également se rendre au New Jersey pour les revoir. 

Le jour du rassemblement pour l’anniversaire de J-Hope, la liste des pistes du nouvel album de BTS, Map of the Soul : 7, venait d’être dévoilée. En un rien de temps, le mot-clic #MapOfTheSoul est devenu une tendance principale sur Twitter. « On est tous devenus fous ce matin, raconte Shannon Rochon. On est tellement fiers d’eux. »

L’album, qui sort vendredi, a dépassé les quatre millions de précommandes dans le monde. Un record pour un disque sud-coréen. Un autre record pour BTS.

Consultez la page Facebook de BTS Montréal