À défaut de se tenir devant les fidèles spectateurs montréalais, le Concours musical international de Montréal (CMIM) se définit cette année de façon virtuelle sur le web.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

La majorité des 24 candidats qui devaient être au rendez-vous pour le volet « piano » du festival joueront pour le public en livrant une prestation d’une trentaine de minutes diffusée de leur milieu de vie.

Ces prestations pourront être vues en direct tous les jours à partir de midi, jusqu’au 14 mai, sur les pages web et Facebook du CMIM.

Cela donne un excellent aperçu du talent de ces jeunes musiciens de 20 à 30 ans. Et comme ils seront de retour à Montréal du 25 mai au 2 juin 2021, c’est sur le thème de la célèbre chanson de Robert Charlebois que l’évènement est présenté.

Ce mardi, le festival accueillera Su Yeon Kim de la Corée du Sud alors que, mercredi, on entendra Ken Nakasako du Japon.

Consultez le site du CMIM