Après avoir eu raison du festival de musique électronique Ultra, le COVID-19 a fait une nouvelle victime: South by Southwest (SXSW).

Marie Tison
Marie Tison La Presse
Janie Gosselin
Janie Gosselin La Presse

L’évènement, qui englobe des festivals de musique, de films et de médias interactifs, devait avoir lieu du 13 au 22 mars à Austin, au Texas. Des acteurs majeurs, comme Facebook, Twitter, Amazon, Apple et Netflix, avaient déjà fait savoir qu’ils ne participeraient pas à SXSW en raison du COVID-19.

En fin d’après-midi vendredi, la Ville d’Austin a annulé l’évènement afin de limiter les risques de propagation du COVID-19. SXSW a dû se plier à cette décision.

« Nous sommes dévastés de partager cette nouvelle avec vous, a fait savoir SXSW dans un communiqué. C’est la première fois en 34 ans que l’évènement de mars n’aura pas lieu. Nous étudions la possibilité de le reporter à une date ultérieure et cherchons une façon de fournir une expérience virtuelle, en ligne, le plus rapidement possible, pour les participants de 2020. »

L’organisation a toutefois ajouté qu’elle tenait à faire sa part pour protéger ses employés, les participants au festival et les habitants d’Austin.

« On comprend les raisons, on a vu l’effet domino : quand les grosses entreprises décident d’annuler, ça devient difficile », a réagi au téléphone Sébastien Nasra, fondateur et directeur général de M pour Montréal.

Lui-même participe à SXSW depuis près de 15 ans. « C’est la grand-messe annuelle, le plus gros, le plus important, le plus reconnu mondialement de ce type de rendez-vous », a-t-il commenté.

La délégation québécoise y était bien présente : le coup d’envoi devait être donné par une entreprise montréalaise, Reflector Entertainment.

« On comprend, la santé avant tout, mais d’avoir autant d’astres alignés [pour les artisans québécois]… ça nous brise le cœur », a exprimé au téléphone David Gobeille-Kaufman, fondateur et président de Mangrove.

Il a souligné la participation d’une centaine de personnes pendant des mois – et dans plusieurs ordres gouvernementaux, notamment – pour faire rayonner l’industrie d’ici.

« Nous accueillons cette nouvelle avec tristesse, a exprimé dans un courriel la directrice des communications de la SODEC, Johanne Morissette. Nos artistes québécois se faisaient une joie de se produire devant un groupe important de professionnels internationaux à SXSW. »

Coûteux

L’annulation d’un grand évènement coûte très cher au promoteur. Celui-ci a plus de chances de faire jouer ses assurances pour couvrir une partie des pertes si ce sont les autorités qui prennent la décision d’annuler. Or, l’édition 2019 de SXSW a entraîné des retombées de 356 millions US dans l’économie locale. Austin avait donc beaucoup à perdre avec cette annulation.

La chanteuse montréalaise Alexandra Levy, connue sous le nom d’Ada Lea, devait se rendre à son premier SXSW. « Je suis certaine qu’il y aura d’autres opportunités, a-t-elle noté dans une entrevue téléphonique du Missouri, où elle se produisait. C’est dommage pour la ville, il y a beaucoup de commerces pour qui c’est le moment le plus important de l’année. »

Si elle a déjà son équipe derrière elle, elle a souligné l’importance que l’événement représente pour les artistes sur le plan du réseautage.

« SXSW est une excellente opportunité de voir en action des groupes que l’on a sur notre radar de programmation pour l’année à venir ou encore faire des découvertes puisqu’il y a des délégations de partout, a d’ailleurs écrit Eric Cazes, directeur de production de POP Montréal, dans un courriel. Et aussi un bon marché pour faire découvrir les meilleurs groupes québécois de l’heure aux divers marchés présents. »

Plus tôt vendredi, le festival de musique électronique Ultra et le maire de Miami, Francis Suarez, avaient officiellement annoncé le report de cette manifestation au mois de mars 2021. Dans un tweet, le maire Suarez a indiqué que son administration avait pris cette décision par mesure de précaution, compte tenu de l’avancée du coronavirus dans le monde.

« Ces actions préventives démontrent notre engagement à toujours faire passer le bien-être de la population avant tout. »

Le maire a noté que le festival Ultra attirait 100 000 personnes provenant d’une centaine de pays, facteur qui a joué un grand rôle dans le « report » de l’évènement.

Les regards se portent maintenant du côté du festival de musique Coachella, qui devrait se tenir sur deux fins de semaine, du 10 au 12 avril et du 17 au 19 avril, à Indio, en Californie. Il doit notamment mettre en vedette Rage Against The Machine, Travis Scott et Frank Ocean.