Les années 90 seront à l’honneur au prochain Festival d’été de Québec pour la soirée réunissant Joan Osborne, Garbage et Alanis Morissette sur les plaines d’Abraham. Leur relève est assurée avec Soccer Mommy. Il faut toutefois préciser que Sophie Allison, de son vrai nom, est née en Suisse en 1997, deux ans après la sortie de Jagged Little Pill de Morissette et du tube One of Us d’Osborne. 

Émilie Côté
Émilie Côté La Presse

Si l’autrice-compositrice-interprète a grandi à Nashville, sa musique pop à la nonchalance grunge n’a rien de country. Ses mélodies ont une mélancolie shoegaze, mais les guitares viennent donner du mordant rock. Le deuxième album de Soccer Mommy sort sur le label Loma Vista (St. Vincent, Local Natives). Le succès du précédent lui a permis de tourner avec Vampire Weekend et Wilco. Pour Color Theory, Soccer Mommy a refait équipe avec le réalisateur Gabe Wax, lauréat d’un Grammy pour l’album A Deeper Understanding du groupe The War On Drugs.

IMAGE FOURNIE PAR LOMA VISTA RECORDINGS

Color Theory, de Soccer Mommy

Extrait de Circle the Drain

0:00
 
0:00
 

Soccer Mommy nous rappelle la belle époque de Reality Bites et Ghost World. Quand les gens ne faisaient pas semblant de filer le parfait bonheur sur les réseaux sociaux. Quand la musique permettait de cultiver la mélancolie et la solitude. Gray Light, dit le titre de la dernière chanson de Color Theory.

★★★½

Pop-rock, Color Theory, de Soccer Mommy, Loma Vista Recording