Des écouteurs sur les oreilles, attablés dans un bar, des admirateurs (une trentaine d’admiratrices et deux admirateurs, environ) écoutent en exclusivité sept chansons (sur douze) du nouvel album de Harry Styles. Ils ont remporté un concours leur permettant d’accéder à ce « listening party », quelques jours avant la sortie officielle de l’album, qui aura lieu vendredi. Sur les visages, une excitation candide et attendrissante. Quelques larmes aussi. 

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

L’évènement se déroule à l’étage du bar Hurley’s, au centre-ville de Montréal. À leur arrivée sur les lieux, vers 17 h, les fans de Harry ont dû remettre leurs téléphones, qui ont été placés dans des enveloppes individuelles scellées. Hors de question que qui que ce soit révèle ce que Fine Line réserve.

En échange de leur sacrifice, on leur a remis un sac cadeau, dans lequel se trouvaient le guide touristique d’une île imaginaire que Styles a créée, Eroda, ainsi que des macarons à l’effigie de cette même île. Eroda, pour Adore, à l’envers. Styles a fait découvrir la semaine dernière tout un univers fictif autour de la communauté de l’île d’Eroda, dans le vidéoclip pour son troisième simple, Adore You. Une chanson très pop, faisant suite à cette nouvelle sonorité que Styles dévoile depuis le premier extrait, Ligths Up.

À en croire les réactions au bar, cet opus très attendu, suite du premier album homonyme du Britannique, fera fureur. 

PHOTO FOURNIE PAR LA PRODUCTION

Extrait du vidéoclip Adore You

« J’adore son nouveau son, confie Sabrina Tellos, 22 ans, après l’écoute. Les chansons [qu’on a entendues] sont incroyables. J’aime qu’on ait autre chose de lui. Non pas que le premier album n’était pas déjà superbe, mais c’est génial de voir où il a décidé d’aller avec le second. »

Dès que la chanson Golden, première sur l’album, a commencé à jouer, plusieurs fans ont été pris d’une forte émotion. Mains sur la bouche, regards embués et soupirs d’extase : c’est l’effet Harry Styles. Sakina Javad, qui a été très émotive tout au long de l’écoute, racontera plus tard que c’est parce qu’il est rare pour Harry « de se montrer aussi vulnérable et ouvert que dans ces chansons-là ». « C’est quelqu’un de très privé. Le fait qu’il ait décidé de s’ouvrir de cette façon à ses fans est très beau à entendre. » Lorsque la seule ballade de Fine Line, Falling, s’est terminée, ce qui a mis fin à la séance d’écoute, des larmes coulaient sur quelques visages.

De One Direction à Styles

Depuis qu’il s’est fait connaître en participant à l’émission anglaise X Factor, Harry Styles suscite une ferveur impressionnante — lundi, sa vidéo de remerciement de quelques secondes, diffusée avant l’écoute des chansons, a déclenché des cris assourdissants. Durant les six années qu’aura duré son groupe, One Direction, le monde entier s’est pris de passion pour le quintette. Ce sont en majorité des admirateurs de la première heure que l’on retrouve dans le fan-club actuel de Styles. 

C’est le cas de Sakina, qui a déjà vu le chanteur trois fois en spectacle, dont une fois à Montréal, alors qu’il faisait encore partie du boy band. « J’ai grandi avec eux », dit-elle. À ses côtés, sa nouvelle amie, Janet Mendoza, qu’elle a rencontrée la journée même, grâce à Twitter. Harry Styles rassemble les gens, dit la jeune femme de 20 ans, vêtue d’un t-shirt de sa première tournée. Plus encore, « il montre à ses fans qu’il est correct de sortir des normes sociales, d’être qui on est, affirme-t-elle. Dans ses tweets, ses paroles et sa musique, il montre que les petites choses sont importantes, qu’il faut bien traiter les gens autour de nous ». 

Que pensent les deux filles du nouvel album ? « Incroyable », « puissant », « une super vibe », énumèrent-elles. « Sa voix est magnifique, de mieux en mieux », observe Sakina. « Ça vient avec la confiance qu’il a gagnée avec les années », ajoute Janet.

Sa voix à elle engloutie par le karaoké improvisé dans la pièce adjacente, Janet est passionnée dans sa description de cet artiste qu’elle aime tant. « Je pourrais continuer des heures », s’esclaffe-t-elle. Mais l’heure est à la fête et les jeunes femmes vont se joindre aux autres fans. La soirée d’écoute s’est poursuivie sur des chansons de One Direction, que tous chantaient à tue-tête.