Se diriger vers le lavoir une poche de vêtements sales à la main… On a déjà vu plus glamour comme moment. N’empêche que c’est dans ces circonstances exactes que Daniel Boucher a compris, il y a près de deux décennies, qu’il venait de prendre du galon dans le paysage musical d’ici.

Geneviève Bouchard Geneviève Bouchard
Le Soleil

La scène se passe en 2000, tout juste après le gala de l’ADISQ où il avait été sacré auteur-compositeur et révélation de l’année pour son album Dix mille matins. Il avait aussi offert une prestation remarquée de sa chanson La désise.

> La suite sur le site du Soleil : https://www.lesoleil.com/arts/daniel-boucher-retour-sur-une-pas-pire-epopee-590652487b85a59cf713ccbc428e6d4a