La succession du chanteur des Colocs Dédé Fortin s'est adressée à la cour pour faire cesser l'utilisation du nom du groupe musical par les anciens membres de la formation Michael Sawatzky et Benoit Gagné.

JANIE GOSSELIN LA PRESSE

Un autre litige avait opposé la famille Fortin à Sawatzky en 2011 sur la marque Les Colocs. Une licence avait été accordée au musicien pour l'utilisation du nom de la formation, à certaines conditions.

La succession de Fortin possède, gère et exploite les droits et éléments de propriété intellectuelle relatifs à la carrière artistique et musicale d'André Fortin, comme l'indique la demande d'injonction.

Selon la poursuite, M. Sawatzky, représenté par M. Gagné, a contrevenu à ses obligations en lien avec la licence pour 14 spectacles entre 2014 et 2019.