D'autres groupes de musique féminins se sont démarqués dans la pop comme dans le rock, le country ou le R&B. Tour d'horizon non exhaustif.

Mis à jour le 31 oct. 2016
Marie Bernier LA PRESSE

The Supremes (1959-1977)

En plus de léguer de nombreux classiques, dont Stop! In the Name of Love et You Can't Hurry Love, le trio Motown de Diana Ross a inspiré une légion de groupes féminins avec ses harmonies, son esthétique et ses mouvements chorégraphiés.

The Runaways (1975-1979)

Avant de s'érailler la voix sur I Love Rock'n'Roll, Joan Jett a fait partie de cette bande de très jeunes rockeuses, qui comptait aussi Cherie Currie et Lita Ford parmi ses membres, et qui a curieusement connu un grand succès au Japon.

Dixie Chicks (depuis 1989)

Toujours actif, le trio country a connu la gloire avec ses airs entraînants grattés au banjo. Mais c'est lorsqu'elles se sont publiquement opposées au président américain George W. Bush que les Texanes ont connu leurs pires critiques.

TLC (1991-2002)

La carrière du trio, qui a vendu des dizaines de millions d'albums, a connu une fin tragique en 2002 avec la mort accidentelle de Lisa «Left Eye» Lopes. Ses anciennes comparses Tionne «T-Boz» Waykins et Rozonda «Chilli» Thomas ont annoncé qu'elles lanceraient cette année un nouvel album, financé à l'aide d'une campagne Kickstarter.

Spice Girls (1994-2000, 2007-2008)

Mel B a signifié son désir de réunir la troupe pour les 20 ans du quintette, mais difficile de convaincre Victoria, qui poursuit une brillante carrière en mode. Et l'annonce de la grossesse de Geri pourrait venir contrecarrer les plans...

Destiny's Child (1997-2006)

D'abord un quatuor, puis un trio, Destiny's Child était en fait surtout l'affaire d'une artiste d'exception. Beyoncé s'est émancipée de ses collègues, avec le succès qu'on lui connaît aujourd'hui.

GIirls Aloud (2002-2013)

Peu connues de ce côté-ci de l'Atlantique, ces héritières des Spice Girls ont dominé les palmarès en Grande-Bretagne pendant une décennie. Un exploit pour un groupe formé dans un concours télévisé, dans lequel Geri Halliwell officiait comme juge.

PHOTO DIMA GAVRYSH, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Les Dixie Chicks