Leonard Cohen a réalisé un doublé aux Juno en mettant la main sur le trophée de l'auteur de l'année dimanche soir à Regnia. La veille, lors du premier volet de cette remise de prix, il avait remporté le prix d'artiste de l'année.

Nick Patch LA PRESSE CANADIENNE

Le légendaire chanteur montréalais, âgé de 78 ans, fait ainsi passer son total de prix Juno en carrière à cinq. Les deux derniers lui ont été décernés pour son plus récent album, Old Ideas, déjà certifié platine.

Le gala de dimanche soir est animé par Michael Bublé, qui a lancé les festivités avec un numéro préenregistré dans lequel plusieurs vedettes, dont Kelly Ripa, Dr Phil, Gerard Butler et l'ancien animateur Russell Peters, ont remis en doute les capacités du chanteur d'animer l'événement.

Dans son monologue d'ouverture, M. Bublé a lancé quelques piques à la ville hôte de la cérémonie, Regina, en plus de s'en prendre à Justin Bieber.

L'artiste Serena Ryder, originaire de Millbrook, en Ontario, a quant à elle offert une solide prestation en interprétant sa nouvelle chanson Stompa. Elle est en nomination pour le prix d'album alternatif adulte, qui doit être décerné plus tard dimanche.

Parmi les autres artistes devant jouer sur scène, on retrouve Metric, Billy Talent, Marianas Trench.