Plus de 175 groupes punk-rock se produiront en fin de semaine au centre-ville lors du Pouzza Fest, dont les «mythiques» formations Lagwagon et Less Than Jake. Le festival connaît une croissance inespérée depuis sa présentation l'an dernier: il met en vedette 176 groupes (contre 110 l'an passé), et se tiendra dans six salles plutôt que quatre, avec le triple de billets déjà vendus. Résultat: les quelque 1000 laissez-passer pour les trois jours du festival «sont tous vendus», se réjouit Hugo Mudie, fondateur de l'événement.

Émilie Côté LA PRESSE

L'ex-chanteur des Sainte Catherines a voulu suivre l'exemple de villes américaines et européennes qui ont un festival de punk-rock. «C'est le même concept que Pop Montréal, explique-t-il. Vivre un esprit de communauté avec une série de spectacles sur plusieurs jours.»

Belle surprise

Hugo Mudie s'est beaucoup inspiré de The Fest, à Gainesville, en Floride. Il ne prévoyait toutefois pas que le Pouzza Fest prendrait autant d'envergure pour sa deuxième présentation. C'est une preuve de plus que le punk-rock, un genre de musique peu couvert par les médias traditionnels, réunit plus de fidèles que ce que les gens peuvent imaginer. «Les gens qui tripent sur cette musique-là tripent pour vrai. Cette année, nous aurons des spectateurs de l'Allemagne, du Japon et de l'Australie», indique-t-il.

Hugo Mudie attire notre attention sur plusieurs têtes d'affiche de la programmation qui donnent dans le «folk-country-punk», soit Chuck Ragan (anciennement de Hot Water Music), Jon Snodgrass, Cory Branan et Joey Kape de Lagwagon. De la «vieille école», il souligne également la visite à Montréal de Poison Idea et Naked Ray Gun, et le spectacle du groupe montréalais The Nils.

Soulignons également qu'Hugo Mudie se produira avec Fred Jacques. Les Sainte Catherines ont fait leur chant du cygne au Club Soda il y a trois semaines, mais Mudie et Jacques viennent de terminer l'enregistrement d'un album qui sortira à l'automne.

Pour les plus petits

Deux volets s'ajoutent au festival, dont Pouzza Popcorn, qui comprend la présentation de deux documentaires, MTL Punk - La première vague et The Other F Word, en référence au fait d'être père et musicien punk-rock. En tant que bon père de famille, Hugo Mudie a ajouté le volet Pouzza Bambino, dans lequel se produiront des artistes qui ont fait des disques punk-rock pour enfants. C'est sans compter des ateliers de maquillage de faux tatous et une compétition amicale de skateboard.

____________________________________________________________________________

Détails: www.pouzzafest.com.