Al Jarreau «va mieux», au lendemain de son hospitalisation en urgence à Gap (Hautes-Alpes). Le chanteur américain, qui avait fait un malaise jeudi soir avant un concert à Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence), était conscient et respirait sans assistance vendredi, selon un responsable hospitalier.

ASSOCIATED PRESS

Son état de santé, instable jusqu'à vendredi midi environ, présentait depuis des signes de stabilisation, a précisé Maurice Marchetti, le directeur adjoint du Centre hospitalier intercommunal des Alpes du Sud, joint au téléphone par l'Associated Press.

Le chanteur de 70 ans, interprète, entre autres succès, de Breaking Away, Boogie Down et Mornin, espère remonter sur scène dès jeudi prochain, le 29 juillet, selon l'organisateur de sa tournée européenne.

Sur son site officiel, Al Jarreau adresse un «salut chaleureux» à ses fans. Le communiqué explique que le chanteur a choisi d'être hospitalisé «par précaution» car son corps ne s'adaptait pas à l'altitude de Barcelonnette. Son moral est bon, assure le message, en précisant que l'artiste «redemande quels plats locaux savoureux il peut goûter» et a «hâte de reprendre la route». Al Jarreau prévoit de se «reposer quelques jours».

Le chanteur devait donner un concert ce jeudi, le 22, à 21h30 à Barcelonnette dans le cadre du festival Les Enfants du jazz. Or, vers 21h, les organisateurs ont été informés qu'il avait eu un malaise, a rapporté Xavier Fribourg, le directeur du festival. Al Jarreau «a été évacué par hélicoptère sur l'hôpital de Gap, juste avant le concert», a-t-il expliqué à l'AP. Le chanteur de jazz a souffert, «semble-t-il, d'importantes difficultés respiratoires liées sans doute à la fatigue de la tournée et à la chaleur».

Marshall Arts, qui organise la tournée du chanteur, explique dans un communiqué qu'«Al s'est senti faible à cause de l'altitude».

«Il semblerait que ce soit l'altitude et la fatigue en même temps qui aient provoqué ce malaise», avance pour sa part Maurice Marchetti, de l'hôpital de Gap, en insistant sur le fait qu'il s'agit d'un malaise général et non d'un malaise aigu.

Al Jarreau a été admis en réanimation jeudi soir à 23h et «pris en charge en soins intensifs», a précisé le directeur adjoint de l'établissement. Son état de santé était instable jusqu'à vendredi midi environ, ce que les médecins jugeaient «préoccupant, critique même», rappelle-t-il. «Par contre, il semblerait que depuis quelques heures il y ait quelques signes de stabilisation de son état de santé, ce qui serait un signe assez encourageant», a-t-il rapporté.

«Il va mieux que cette nuit et ce matin. Donc les médecins sont plus optimistes», confiait vendredi après-midi M. Marchetti. Selon lui, le patient «est conscient» et «il respire normalement». Ses médecins ont pris «contact avec l'Assistance publique de Marseille pour éventuellement le transférer lorsqu'il sera transportable», ce que pour l'instant il n'est pas.

Outre la prestation à Barcelonnette, trois concerts d'Al Jarreau ont été annulés: ceux des 24 et 26 juillet à Osnabrück et Braunschweig, en Allemagne, et celui du 27 juillet à Qabala, en Azerbaïdjan. D'après le communiqué de Marshall Arts, le chanteur «espère reprendre sa tournée le 29 juillet au Serenadenhof de Nuremberg».

Al Jarreau est l'un des rares artistes, avec Michael Jackson, à avoir remporté des Grammy dans trois catégories différentes: jazz, pop et R&B. Sa dernière récompense remonte à 2007 pour «God Bless the Child» avec George Benson et Jill Scott, qui avait reçu le Grammy de la meilleure prestation R&B traditionnelle.