Ils devaient prendre une pause après leur dernier concert au Métropolis en décembre dernier, mais voilà que les membres de Malajube sortent de leur tanière pour présenter, avec un concert impromptu, le clip qui accompagne la chanson Contrôle, parue sur le récent mini-album du même titre. Événement spécial pour un clip qui n'a rien d'ordinaire: il a été conçu par les têtes chercheuses de l'Office national du film.

Mis à jour le 18 févr. 2010
Philippe Renaud, collaboration spéciale LA PRESSE

Ce soir, 17 h, pour l'ouverture du festival Montréal en lumière, la «sphère» érigée au Vieux-Port servira d'écran géant pour ce clip interactif nouveau genre, réalisé par Ghassan Fayad de Kung Fu Numerik, conçu par le groupe et le conseiller et concepteur multimédia de l'ONF, Hugues Sweeney. Malajube offrira ensuite un concert gratuit, à la belle étoile.

Le clip est ni plus ni moins qu'une «expérience», prévient Hugues Sweeney, une expérience ayant la folie pour thème. Le communiqué de presse explique qu'au début du clip, l'internaute doit répondre à une question. «Une nuée de mots, composée de la réponse et de celles de l'ensemble des utilisateurs, surgit alors à l'écran. Il faut cliquer sur les mots afin de générer la vidéo», constituée d'extraits vidéo sélectionnés à partir des riches archives de l'Office.

Portfolio interactif

«Ce projet est le coup d'envoi du portfolio interactif de l'ONF. Chaque mois, de nouveaux projets s'ajouteront», indique M. Sweeney. Depuis un peu plus d'un an, le vénérable office, autrefois symbole de la pertinence et de l'inventivité des créateurs canadiens, a entrepris un sérieux virage vers les nouvelles technologies.

L'une des plus remarquables réussites de ce virage est l'application ONF pour iPhone et iPod Touch, qui permet à n'importe quel utilisateur, où qu'il se trouve dans le monde, d'écouter en streaming une sélection de quelques centaines de courts, moyens et longs métrages produits par l'ONF.

«Dans les premières semaines après le lancement de l'application, on enregistrait plus de visionnements de nos films par l'application que sur notre site web. C'est incroyable comment ça a revalorisé les oeuvres», dit le conseiller multimédia.

Présentement, l'ONF mène une docu-expérience interactive intitulée PIB, «sur une douzaine de personnes dont la vie a été affectée par la présente crise économique», qu'on peut consulter à l'adresse pib.onf.ca.

«Il faut voir l'espace de notre navigateur web non seulement comme une passerelle vers de l'information, mais aussi comme un canevas, dit Sweeney. On veut voir le web comme un outil de création. Distribuer et diffuser les contenus déjà accessibles est une mission, mais développer des oeuvres et des contenus directement conçus pour le web en est une autre.»

Une dizaine de projets de création sont déjà en chantier, notamment avec le réalisateur Vincent Morisset (il a conçu le clip interactif d'Arcade Fire) et le photographe Gilbert Duclos, qui pilote un documentaire web sur la relation que les Montréalais entretiennent avec leur mont Royal.

La thématique de la santé mentale, sous tous ses angles, sera étudiée par les créateurs de l'ONF dans les prochains mois. Ce fut la bougie d'allumage de cette collaboration avec Malajube, approché l'automne dernier pour réfléchir à ce projet commun. «Comment une expérience audio-visuelle peut être générée à partir de mots? Malajube aborde la folie dans ses chansons de manière tout à fait unique, croit M. Sweeney. Comment alors générer un clip à partir des mots et des idées des gens?»

Réponse dès ce soir, sur place et en ligne.